Serge Kovacs : Je suis un Techno-Plouc - IDBOOX

Abonnez-vous a notre newsletter

Serge Kovacs : Je suis un Techno-Plouc

8 février 2016 ·

Serge Kovacs
Serge Kovacs est un grand-reporter, Reporter de guerre, une figure de la presse de haut niveau. Les aléas de la vie l’ont éloigné du monde. Pendant 5 ans, il a vécu reclus. 

Et puis un jour il s’éveille et redécouvre la vie et la relation aux autres en se servant des outils numériques.
Un témoignage attendrissant d’un homme qui reprend goût à la vie !

Je viens de débarquer sur le net. Une nouvelle planète, une vraie révélation. Depuis 5 ans, j’étais coupé du monde. Sans ordinateur, faute de retrouver un boulot.

De temps à autre, j’allais au cybercafé, en bas de chez moi, mais pas plus. Juste un œil sur mes mails et Facebook, pas trop longtemps, vu le coût. Bref, j’étais un « précaire du numérique » comme on dit. De plus en plus isolé, largué de chez largué.

Et puis, miracle! Noel dernier, un ami d’enfance a eu pitié de moi. Il m’a offert en cadeau un smartphone et une tablette. Du Samsung, un vrai matos de pro…

Evidemment, j’ai commencé à surfer comme un dingue. A bouffer des mobycartes internet, en attendant de prendre un forfait. Facebook à fond, et Google non-stop. J’avais hâte de comprendre comment marche ce nouveau monde. Car je suis, il faut l’avouer, un techno-plouc. Un type incapable de faire un copier-coller. Et pour cause, je n’ai jamais appris. Mes enfants savent. Pour eux, c’est presque naturel. Moi, je n’y connais rien.

J’étais un « précaire du numérique »

Donc, j’ai du tout apprendre, tout seul. Comment télécharger, comment envoyer un lien, comment taper surtout sur le clavier de la tablette.

Petit à petit, c’est venu. J’ai compris comment prendre des photos et des vidéos, puis les envoyer à des amis. J’ai découvert Twitter, je me suis fait plein de nouveaux amis. J’en ai retrouvé d’autres, perdus depuis 40 ans. Hier soir, j’ai eu un contact avec un petit cousin de Hongrie, grâce a Facebook. On s’est parlé gratis sur Messenger. Une merveille!

Voilà. En un mot, ma vie a changé. Il me reste du chemin à faire, pour arpenter cette nouvelle terre d’aventure.

D’autres n’ont pas eu ma chance. En Afrique et les pays de misère, ils sont des millions à vivre sans rien, sans aucun lien avec le net. C’est à eux que je pense.

Lire d’autres Tribunes Libres

Next Stop
Catégories : Actu Web
Next Stop

Livres du mois

  • Livre audio – X-Files
  • Prix littéraire Grand Témoin
  • Le guide des mamans
  • 60 auteurs
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved