Abonnez-vous a notre newsletter

Un Sac, Prix spécial du Jury Amazon

10 octobre 2015 ·

Un sac Solene Bakowski ebook
L’idée Books du mois
 
En cette rentrée littéraire d’octobre, Amazon a décerné son prix de l’autoédition 2015 (lire notre reportage). Est-ce à dire que le clivage entre « vrais » auteurs (publiés chez des éditeurs traditionnels) et « faux » auteurs (les indés) est clairement affiché et qu’il se veut ferme et définitif ? La noble et belle édition d’un côté, la fange de l’autopublication de l’autre ? 

Tout indique, en vérité, le contraire, et la frontière entre ces deux mondes éditoriaux supposés différents devient de plus en plus poreuse. La preuve, plus de la moitié des auteurs en lice pour ce prix sont à présent sous contrat avec des éditeurs traditionnels ou ont été approchés.

Ils semblerait donc que d’autres maisons que Michel Lafon se soient mises à faire de la veille sur Internet pour débusquer les auteurs de demain dans ce plus grand vivier au monde d’auteurs sauvages que constituent les plates-formes d’autoédition.

Nous parlerons ici d’Un sac, prix spécial Amazon de l’autoédition 2015, pour lequel l’auteur, Solène Bakowski, est l’un de ceux qui ont été contacté par une grande maison. Nous n’en parlerons pas pour cette raison, mais bien plutôt pour les qualités du texte, qui retrace le parcours d’une femme de la monstruosité vers l’humanité.

Et puisque nous évoquions les qualités de ce récit, disons que la première est qu’il est impossible de lâcher le livre sitôt qu’on l’a ouvert. On y trouve la noirceur de Cormac McCarthy dans Méridien de sang doublée de l’ironie de Frédéric Dard dans La Nurse anglaise, et l’ambiance évoque parfois celle du Parfum de Patrick Süskind.

Cette œuvre est impressionnante de maîtrise et, en dépit de la malédiction implacable qui colle aux personnages comme une peau à la fois nourricière et dévorante, on ne bascule jamais dans le trash gratuit ni le voyeurisme.

Solène Bakowski nous expose une galerie de monstres ordinaires, à travers ce Freaks littéraire des temps modernes qui fascine et horrifie car il ne reflète que les bas-fonds de la nature humaine, là où nous pouvons parfois descendre. La seule courageuse à se regarder en face – dans ce miroir qui l’effraie tant au début, pourtant –, celle qui renvoie les autres à leur lâcheté, est finalement celle qui est donnée d’emblée comme la plus atroce : Anna-Marie.

Un énorme bravo à l’auteur pour ce roman qui caresse aussi peu dans le sens du poil et qui remplit donc entièrement son rôle d’œuvre : déranger et conduire l’homme à s’interroger, en particulier sur lui-même.

Un sac est un roman qui laisse des traces, qui laisse sans voix, qui laisse K.-O. Et dans l’attente du prochain. Solène Bakowski est un auteur à suivre, où qu’elle aille et où qu’elle veuille : chez les indés ou chez un éditeur ; ce n’est vraiment pas le plus important.

Téléchargez Un sac au format ebook 

Découvrez notre Salon de lecture

Laurent bettoni Officiel IDBOOX

Chronique de

Laurent Bettoni

Laurent-Bettoni-Mauvais-garcon

Livres du mois

  • Le Petit Robert fête ses 50 ans
  • Thomas Pesquet – 100 photos pour la liberté de la presse
  • Harry Potter – La bibliothèque de Poudlard
  • Des livres qui donnent envie de lire aux enfants Dyslexiques
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved