Ebooks : Sommet mondial du numérique, la synthèse

26 juin 2013 ·

new-ipad-ipad3-tablette-05-IDBOOXComme chaque année, le groupe Jouve a tenu son sommet mondial du numérique April in Paris.
Cette journée a été l’occasion de réunir  les dirigeants de divers entreprises et instances liées au numérique et particulièrement au livre numérique.

 

Le marché des ebooks peine en Europe

Pour expliquer pourquoi le marché du livre numérique a du mal à décoller eu Europe, Piotr Marciszuk, Tom Allen, Président-Directeur général de l’American Association of Publishers, a mis en regard les divers acteurs : éditeurs, fournisseurs d’accès, constructeurs d’appareils mobiles, auteurs. Pour lui, c’est une relation des « « meilleurs ennemis » (en anglais « frenemies », conjonction des termes anglais « friend » et  « enemy ») [..] les éditeurs sont à la fois enthousiasmés par les opportunités que représentent l’édition numérique et préoccupés par les risques de piratage des œuvres protégées et la prédominance du mythe de la gratuité ».


Le taux de TVA est un frein

Piotr Marciszuk, Président de la Fédération des éditeurs européens estime quant à lui que l’Europe n’en fait pas assez ce qui entraine pour les fournisseurs de contenus trop d’incertitudes juridiques et surtout une fiscalité qui ne contribue pas à un véritable développement du marché du livre numérique.

Richard Mollet, Directeur Général deThe Publishers Association surenchérit expliquant que dans son pays (la Grande Bretagne) « il n’y a pas de TVA applicable sur les livres papiers alors que les livres numériques sont taxés à hauteur de 20 % ! ».

P. Marciszuk estime que les ebooks sont les parents pauvres : « ce refus des autorités européennes d’appliquer un taux de TVA réduit à la vente de livres numériques en ligne comme pour le livre papier est révélateur d’un certain rejet du numérique par les autorités européennes. Ils ne veulent pas appliquer ce taux car ils considèrent le livre numérique comme un service et non comme un bien culturel » a-t-il expliqué.

Vincent Montagne, Président du SNE a rappelé que l’industrie du livre « est un secteur créateur de richesse et d’emplois à condition que l’édition, qu’elle soit imprimée ou numérique, bénéficie d’une régulation garantissant la diversité du secteur ».


Tous les participants se sont accordés à dire qu’il y a urgence à sensibiliser les pouvoirs publics aux atouts du numérique afin de lui donner toutes ses chances de développement.

Suivez IDBOOX sur Twitter
Suivez IDBOOX sur FaceBook
Suivez IDBOOX sur Google+
Suivez IDBOOX sur YouTube
Suivez IDBOOX sur LinkedIn
Contactez IDBOOX
Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX

IDBOOX Mobile

IDBOOX version mobile
© 2010 - 2014 IDBOOX All rights reserved