Abonnez-vous a notre newsletter

Le Président d’Amazon France dénonce un texte contre les consommateurs

12 octobre 2013 ·

Amazon IDBOOXRomain Voog, le Président d’Amazon France, réagit à la modification de la loi Lang sur le prix unique du livre qui interdit le cumul des frais de port gratuit et de la remise de 5% dans une interview.

Le 3 octobre dernier le vote d’un nouvel amendement a modifié la Loi Lang sur le prix unique du livre interdisant le cumul des frais de port gratuits et la réduction de 5% sur les livres. Ce texte avait été rédigé par les députés pour faire barrage aux opérateurs numériques et plus particulièrement Amazon, cité à de nombreuses reprises lors des débats.

Le cybermarchand qui détient 70% de la vente en ligne de livres était clairement la cible de cet amendement, adepte depuis de nombreuses années du cumul des frais de port gratuits et de la réduction de 5%. Amazon avait dans un premier temps réagit par la voix d’un communiqué officiel qui pointait une baisse du pouvoir d’achat pour les consommateurs.

C’est maintenant le président d’Amazon France qui prend la parole pour s’exprimer dans une interview accordée au Dauphiné. Il réitère et précise le point de vue d’Amazon. Pour le site de vente en ligne, c’est un texte « avant tout contre le consommateur et qui réduira la diversité culturelle en France ».

Amazon donne l’exemple de lecteurs qui n’ont pas de librairies près de chez eux. Ils devront maintenant payer 5% de plus sur l’achat de leurs livres. Romain Voog poursuit son explication et révèle au passage qu’Amazon fait 70% de son chiffre d’affaires sur des livres qui ont plus d’un an : « Amazon réalise 70 % de son chiffre d’affaires sur des livres qui ont plus d’un an. De plus, peu de gens le savent, mais 25 % des livres vendus en France ne sont vendus que sur Internet. Pour 25 % des livres vendus, les gens paieront plus cher. Nous sommes la cible d’une minorité, mais plébiscités par les clients. Nous améliorons le pouvoir d’achat des Français ». 

Ce texte voté le 03 octobre est sensé protéger les libraires contre le « dumping » d’Amazon comme l’a évoqué Aurélie Filippetti. Romain Voog avance que c’est se tromper de cible. Selon lui la cause de la fermeture des librairies est avant tout « les loyers de plus en plus élevés, les charges de plus en plus grandes, les offres de nouvelles enseignes qui vendent des biens culturels ».

Il serait peut-être bon maintenant de demander aux lecteurs ce qu’ils pensent de cette nouvelle mesure de la loi Lang. Que pensez-vous de la fin du cumul de la gratuité des frais de port et de la remise des 5% ?

Catégories : Economie du livre

Livres du mois

  • Yo-Kai Watch
  • Le guide New York des 1000 lieux cultes
  • Gastronogeek
  • Charlie Hebdo les classiques de la littérature
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved