Abonnez-vous a notre newsletter

Ebook : les éditeurs confiants mais attentifs pour les années à venir

7 novembre 2014 ·

Le cture bonne pour la santéLes éditeurs sont convaincus que les ventes de livres numériques vont continuer à augmenter, mais à un rythme plus lent que par le passé.

Cependant, plus des trois quarts des éditeurs pensent que le numérique va conduire à un effondrement de la territorialité. Deux préoccupations persistent : l’utilisation des DRM et les taux de redevances numériques aux auteurs.

Ces données sont issues d’une enquête menée par Bookseller’s 2014 Digital Census auprès de 1100 professionnels du livre américains.

Prévisions du marché du livre numérique

58,5% des répondants pensent que les ventes numériques représenteront plus de 10% de leurs ventes totales à la fin de 2015, et plus des trois quarts (78,5%) pensent qu’ils seront au-dessus de ce seuil d’ici la fin de 2020.

Lors du baromètre 2012, (48,2%) avait prévu que les ebooks représenteraient 50% de leurs ventes d’ici la fin 2020; l’année dernière, ce chiffre était tombé à 41,3%; et cette année, il a encore baissé, à moins d’un tiers (30,7%).

Les éditeurs pensent néanmoins, encore, que le numérique va être une énorme partie de leur avenir, mais ils sont beaucoup moins optimistes qu’ils ne l’étaient il y a encore quelques années.
75.6% des éditeurs pensent que les ebooks vont « tuer » la notion de territorialité.

Des freins restent à lever

Parmi les freins évoqués par les sondés : la gratuité des contenus est évoqué par 37,6% et la non visibilité des ebooks par 36,7%, la pauvreté des plates-formes de distributeurs (22,9%) une mauvaise commercialisation (26,1%) .
Autre point, 24,3% des éditeurs pensent que les consommateurs ne sont encore prêts pour accueillir le contenu numérique.

Distribution des royalties

Concernant les droits d’auteurs, les éditeurs sont assez divisés : Plus de la moitié (51,2%) estiment que le taux de redevance devrait être le même que pour les livres imprimés, mais un peu plus d’un tiers (36,6%) estiment qu’ils devraient être plus élevés, et 12,2% voudraient qu’ils soient inférieurs.

DRM la question reste un suspens

La question des verrous numériques sur les ebooks divise toujours : Un éditeur sur cinq (19,8%) dit avoir déjà supprimé les DRM de leurs livres, un tiers (33,5%) ont envisagé de le faire, mais près de la moitié (46,7%) le ne font pas.

Découvrez notre rubrique Etudes

 

Source: TheBookseller

Catégories : Etudes

Livres du mois

  • Yo-Kai Watch
  • Le guide New York des 1000 lieux cultes
  • Gastronogeek
  • Charlie Hebdo les classiques de la littérature
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved