Abonnez-vous a notre newsletter

Joies et craintes des éditeurs face à l’arrivée du Kindle Fire

1 octobre 2011 ·

Kindle_Fire_Bezos_IDBOOXEn vendant ses nouveaux lecteurs de livres numériques et le Kindle Fire à des prix particulièrement bas, Amazon va bouleverser une nouvelle fois le monde de l’édition. Le Kindle Fire à 199$, le Kindle Touch à 99$ et le Kindle à 79$ vont certainement être les produits phares de cette fin d’année et envahir les foyers.

Les éditeurs outre Manche n’ont pas tardé à réagir à l’annonce de ces nouveaux lecteurs de livres numériques made in Amazon. Toutes les dates n’ont pas encore été confirmées mais le Kindle, le Kindle Touch et le Kindle Fire arriveront avant Noël en Grande Bretagne. Ils devraient considérablement augmenter les ventes de livres numériques. 

 Dan Franklin, éditeur numérique chez Random House UK : «  Les prix bas devraient accélérer l’arrivée de nouveaux acheteurs »

Michael Bhaskar de Profile Books est également très enthousiaste. Il prévoit au moins des centaines de milliers de ventes de Kindle Fire en Angleterre avant Noël.

Stéphanie Duncan, directrice Digital Media chez Bloomsbury, déclare que le Kindle Fire est un grand bond dans le domaine des livres numériques illustrés pour les enfants comme les livres de cuisine et les livres d’images. « Tout ce qui enrichit l’expérience de lecture numérique est la bienvenue chez les éditeurs. »

Le tableau n’est pas tout rose. La sortie du Kindle Fire ne va pas sans créer quelques inquiétudes. La contrepartie de l’augmentation des ventes de livres numériques est l’accroissement du pouvoir d’Amazon. La société de Jeff Bezos va encore renforcer sa domination dans le domaine de la distribution des ebooks et le monde du livre. Les ventes de livres électroniques prennent de plus en plus d’importance. Elles représentent 10% des ventes de Random House UK et le lancement du Kindle Fire va encore intensifier le pouvoir d’Amazon sur les ventes en ligne d’ebooks.

Victoria Barnsley, directrice d’HarperCollin, déclarait le mois dernier qu’Amazon était un « frenemies », un frère-ennemi. « Ils ont fait des choses fantastiques pour l’industrie du livre… mais il n’y a aucun doute, ils sont très, très puissants maintenant et en fait ils ne sont pas loin d’être en position de monopole… »

Source : Guardian

Catégories : Infos Ebooks

Livres du mois

  • Yo-Kai Watch
  • Le guide New York des 1000 lieux cultes
  • Gastronogeek
  • Charlie Hebdo les classiques de la littérature
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved