Interview : Izneo le trait d'union de la BD numérique - IDBOOX

Abonnez-vous a notre newsletter

Interview : Izneo le trait d’union de la BD numérique

13 avril 2011 ·
IZNEO_Régis_Habert_IDBOOX

Régis Habert est le directeur général d’Izneo, plateforme de ventes de bandes dessinées numériques. Il répond aux questions d’IDBOOX et aborde les enjeux de ce nouveau marché des ebooks en France.

Vous avez récemment fait l’actualité du livre numérique avec l’annonce de Bande Numérique, un groupement d’éditeurs de bandes dessinées numériques, pouvez-vous nous en dire plus ?
RH : Les huit principaux éditeurs de bande dessinée franco-belge (Bamboo, Casterman, Dargaud, Delcourt, Dupuis, Glénat, Le Lombard et Soleil) ont choisi de s’associer pour envisager ensemble leur avenir numérique, en mettant en commun leurs moyens et leurs savoirs faire dans une nouvelle structure : Bande Numérique. Stratégie de diffusion, choix techniques, lutte contre le piratage, partenariat avec les libraires et les bibliothécaires… les missions sont nombreuses pour construire la nouvelle chaîne du livre numérique dans le respect de chacun des acteurs.

Quels sont les autres éditeurs qui vont vous rejoindre bientôt ?
RH : Le premier outil opérationnel de Bande Numérique est la structure de diffusion/distribution de BD numérisées izneo, outil ouvert à tous les éditeurs de bandes dessinées (dans tous les genres, du manga à la jeunesse, polar ou érotique…) souhaitant proposer leurs catalogues numérisés aux e-libraires qui sont en train de s’organiser.

Quelle est votre position face à Apple, vous êtes sans langue de bois il me semble ?
RH : Apple est aujourd’hui un partenaire très important pour la commercialisation des BD numérisées, le contenu BD est parfait pour le terminal numérique iPad. En revanche Apple n’est pas un libraire à proprement parler, les éditeurs sont soucieux de pouvoir choisir les œuvres commercialisées, leur prix et le planning de sortie. Les conditions de diffusion des BD numérisées dans le système fermé Apple ne laissent pas de place aux « vrais » e- libraires. D’autre part, la politique d’Apple vis-à-vis des fournisseurs de contenus n’est pas encore ni très claire ni très cohérente pour nous, notre position est donc très pragmatique : travaillons à court terme à une offre pour l’environnement Apple selon les contraintes imposées, mais également et surtout à long terme une offre disponible pour tous dans les autres environnements.

Amazon ou Google vous ont peut-être contacté. Quelle réponse comptez-vous leur donner concernant une éventuelle collaboration avec Kindle France ou Google eBooks ?
RH : L’approche est un peu différente entre Amazon, qui est déjà un libraire « papier » actif, et Google.
Pour ces deux acteurs, les grandes questions de la diffusion numériques sont en cours de travail : propriété des fichiers, protection des droits d’auteurs, maîtrise des prix, conditions de lecture, … les chantiers sont ouverts.

IZNEO_IDBOOX

Allez-vous monter dans un avenir proche des partenariats avec des librairies ou autre ?
RH : Le catalogue de bandes dessinées numérisées de l’entrepôt izneo est disponible pour commercialisation par les e-libraires qui le souhaitent.
Pour tous les libraires qui animent un site web marchand, nous proposons de nous connecter pour livrer à leurs clients des liens de lectures, permanents ou temporaires, aux BD, en streaming.
Le client achète alors en même temps des livres papier comme des versions numérisées, qu’il peut lire sur le site du libraire dans son compte client.
Pour les libraires qui n’ont pas choisi de développer un site marchand, mais plutôt un site d’information, nous proposons de s’affilier au site izneo.com.

Izneo c’était au départ une initiative de Média Participations, quels sont vos liens avec ce groupe aujourd’hui ?
RH : Les éditeurs Dargaud, Dupuis et Le Lombard sont toujours actionnaires d’izneo, avec les autres éditeurs, et Claude de Saint Vincent est le président d’izneo. Media Participations nous soutient en nous hébergeant et en nous aidant à travailler au quotidien.

A partir de quel moment considérerez-vous qu’izneo va être rentable ?
RH : Nous avons probablement quelques années devant nous encore… izneo sera probablement« rentable » quand l’activité nous permettra de couvrir nos frais et investissements, ce qui ne pourra être possible, au vu des marges, qu’en ayant atteint des volumes conséquents.

Quels sont vos autres grands projets pour 2011 ?
RH : Les grands projets 2011 sont d’enrichir le catalogue de BD numérisées, de connecter l’entrepôt aux sites des e-libraires, de proposer une offre aux lieux publics de lecture, et surtout de participer à la construction de la nouvelle chaîne du livre numérique avec chacun des acteurs.

Lire d’autres articles sur izneo

Next Stop
Next Stop

Livres du mois

  • Livre audio – X-Files
  • Prix littéraire Grand Témoin
  • Le guide des mamans
  • 60 auteurs
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved