Abonnez-vous a notre newsletter

Quand David teste les Google Glass : impressions, fou rire et vidéo

3 avril 2014 ·

Google-Glass-hands-on-IDBOOXLe Labo BnF (Bibliothèque nationale de France) donnait une conférence sur les Wearable Tech, le quantified self et autres objets connectés. A cette occasion Octo Technology faisait la démonstration des fameuses Google Glass. Toujours pas officiellement en vente, nous avons pu tester les Google Glass et nous les avons mises au bout du nez d’un technophile averti (merci David) pour qu’il nous donne ses premières impressions (voir la vidéo).

Surprenant est le mot qui revient le plus souvent. On est un peu hésitant au départ et excité en même temps d’essayer les fameuses Google Glass . On s’exclame : « A mais je ne vois rien, ça ne marche pas avec moi, mais pourquoi ? ». En fait, il faut vraiment bien positionner les Google Glass et jouer avec l’orientation de l’écran pour voir apparaître l’interface devant ses yeux comme par magie. 

Les premières secondes avec les Google Glass

A ce sujet, les Google Glass ne sont pas très stables. L’armature aurait besoin d’être un peu plus solide ou rigide. Il faut souvent réajuster leur position pour être bien dans l’axe de l’écran. Une fois ce détail réglé, un menu apparaît.

La prise en main est rapide et intuitive. On peut le faire défiler avec le doigt en touchant la branche droite des lunettes pour afficher différentes informations envoyées par son smartphone. Il est important de noter que les Google Glass doivent être connectées à un smartphone ou à un réseau pour être pleinement opérationnelles. Sans cela leur utilité est assez réduite

L’écran est extrêmement clair et net. Il est grand «comme un timbre poste». Il est positionné au-dessus de l’œil droit. Il faut donc lever les yeux pour voir les informations ce qui donne au départ lieu à de joyeuses grimaces. Bien entendu, les Google Glass ne fonctionnent pas uniquement en tapotant la branche des lunettes. Il y a le fameux « OK Glass » qui réveille les lunettes connectées de leur torpeur.

A la seule évocation de ce mot magique, les lunettes de la firme de Moutain View se mettent en marche et attendent vos ordres. Bon, cela fait un peu bizarre de parler à des lunettes mais après quelques secondes on n’hésite plus à lancer du « OK Glass » à tout va sans se préoccuper de son entourage et de son allure de cyborg (on est geek ou on ne l’est pas).

Pour le moment, les Google Glass ne vous répondront que si vous leur parlez en anglais. Il suffit de leur dire « Ok Glass – Take a picture –Send it to » et elles prennent une photo et l’envoie au contact que vous aurez sélectionné oralement dans votre carnet d’adresses (sans oublié d’angliciser son nom). 

Nos premières impressions sur les Google Glass

Après quelques heures passées avec elles, les Google Glass se révèlent être une bonne surprise. Il est tout de même encore un peu difficile de s’imaginer se promener avec elles dans la rue toute la journée (entre les smartphones et les Google Glass, il va aussi falloir se balader avec un coffre-fort sur soi).

Les Google Glass sont un gadget High-Tech amusant qui ravira les fans de technologie. Le grand public sera peut-être plus mesuré. C’est une vraie technologie de rupture qui demande un changement de mentalité et de comportement. Elles sont loin d’avoir révélé tout leur potentiel qui n’aura de limite que dans  l’imagination des développeurs d’applications.

Le prix est également un frein. 1 500$ ou 1 800€ comme on l’a vu dernièrement en France. C’est un prix beaucoup trop élevé pour un appareil dont l’utilité ne sautera pas aux yeux du grand public instantanément, en tous les cas, pour le moment.

Livres du mois

  • Yo-Kai Watch
  • Le guide New York des 1000 lieux cultes
  • Gastronogeek
  • Charlie Hebdo les classiques de la littérature
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved