Tablette Microsoft Surface RT premières impressions (vidéo) - IDBOOX

Abonnez-vous a notre newsletter

Tablette Microsoft Surface RT premières impressions (vidéo)

15 novembre 2012 ·

Surface-RT-Microsoft-tablette-generique-IDBOOXLa tablette Microsoft Surface est sortie mais elle est uniquement en vente en ligne. Difficile donc de s’en approcher pour se faire une idée avant de passer à la caisse. Microsoft a choisi de présenter au public sa tablette de manière éphémère dans des « Surface Experience Center » implantés dans les grandes villes de France. Nous sommes donc allés à la rencontre de la Surface RT comme des clients potentiels. Il ne fallait pas attendre beaucoup d’explications de la part des démonstrateurs qui n’étaient pas vraiment à la disposition pour le mobinaute intéressé. Voici donc nos premières impressions « en situation ». Nous ne nous étendrons pas sur les qualités techniques de la tablette que nous n’avons pas pu apprécier à leur juste valeur dans ces conditions de test.

Dès le premier coup d’œil, on voit que Microsoft a pris soin des finitions. Tous les éléments sont parfaitement ajustés. La tablette donne vraiment une impression de solidité. La coque est aussi très agréable au touché. Le pied intégré à l’arrière de la tablette est un vrai plus quand on utilise le clavier Touch Cover, par exemple. On aurait cependant aimé pouvoir modifier l’angle d’inclinaison.

L’aspect extérieur de la Surface RT peut surprendre. On a pris l’habitude de voir des tablettes avec des coins plus arrondis. Microsoft a choisi de marquer sa différence en lui donnant un aspect plus austère. La Surface est anguleuse et fait un peu penser à un ordinateur portable que l’on aurait transformé en tablette. La firme de Redmond n’a pas non plus rusé comme les autres constructeurs en arrondissant les bords de la tablette pour la faire paraître plus fine. Avec 9,3 mm d’épaisseur, la Surface est quasiment aussi fine que l’iPad Retina (9,4 mm) mais elle semble à l’œil plus épaisse.

 

Le poids, la Surface RT est de 676 g. Comparé au 652 g de l’iPad Retina WiFi ou au 603 g de la Nexus 10, la différence est minime. Cependant après 20 minutes de manipulation les quelques grammes se font sentir. La lecture d’un ebook , par exemple, paraît difficile sur une longue durée.

Avec ses 3 mm d’épaisseur, la Touch Cover sert à la fois de clavier et de protection. L’accessoire est assez impressionnant. Il se clipe et s’enlève très facilement. C’est un avantage non négligeable d’avoir tout le temps un clavier physique avec soi sans se rendre compte de sa présence dans un sac. La sensation des touches est agréable. En mode frappe rapide, on a parfois tendance à appuyer sur deux touches en même temps mais avec un peu de précision on corrige vite le problème.  Lorsqu’on referme la Touch Cover, la tablette se met en veille. Il lui faut ensuite à la tablette deux  à trois secondes pour se rallumer. De son côté, le clavier Type Cover offre les mêmes sensations qu’un clavier classique de très bonne qualité. (Lire notre article sur la prise en main de la tablette Samsung ATIV S7 sous Windows 8.)


 

Un petit mot sur l’interface Windows 8 (ici Windows RT) que nous avions déjà eu l’occasion de savourer en version beta sur un ordinateur. Le système d’exploitation est parfaitement adapté aux tablettes. Il est très réactif sur la Surface RT. Grâce à l’interface en forme de pavés, on a toujours sous les yeux et aux bout des doigts l’essentiel de ses applications. Elles sont reconnaissables en un clin d’œil. On prend vite ses repères pour les nouveaux gestes. Un glissement de doigt sur l’un des quatre côtés de la tablette suffit à déclencher une fonction. Nous aurions aimé tester les différents services Microsoft disponibles sur la tablette mais elle n’était pas connectée (Il fallait venir avec son mot de passe et son login Orange pour accéder au service internet de la gare!!).

Cette première approche nous a laissé un sentiment mitigé. On est à là fois content de retrouver l’environnement Windows sur une tablette, la Surface RT renvoie une image de solidité rassurante mais elle manque d’une petit touche d’excentricité qui la rendrait plus attachante. De plus, on peut se poser des questions sur Windows RT qui n’offre pas le plein potentiel de Windows 8. La Suite Office est présente sur la tablette mais les anciennes applications ne tournent pas sur la Surface RT. Les développeurs vont-ils répondre présents où vont-ils attendre la Surface Pro à venir dans trois mois et déjà annoncée par Steve Balmer

 

 

Catégories : Tablette

Livres du mois

  • Livre audio – X-Files
  • Prix littéraire Grand Témoin
  • Le guide des mamans
  • 60 auteurs
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved