L’Été des Indés chapitre 4 - Voyage dans l’autoédition - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

parenthese nomade livre carine et nicolas poirier
Ebooks adultes

L’Été des Indés chapitre 4 – Voyage dans l’autoédition

parenthese nomade livre carine et nicolas poirierVotre valise est prête ? On vous embarque pour l’Été des Indés et on accueille non pas un auteur, mais deux co-auteurs, pour notre rendez-vous de l’été. 

Carine et Nicolas Poirier sont de grands voyageurs, ils vont vous raconter comment est née l’idée de leur récit de voyage publié en autoédition, un voyage au long cours.

Pour comprendre la démarche de l’opération l’Eté des indés #EtédesIndés c’est ici
Passez un bel été !

Chapitre 4 Saison 2 – Témoignage de Carine et Nicolas Poirier

Partager. Voilà ce qui nous décide à prendre la plume et à publier pour la première fois.

Écrire, lui et moi le faisons régulièrement. Plus souvent chacun de notre côté plutôt qu’en couple, il faut bien le dire. L’expérience d’une écriture à quatre mains impose une collaboration étroite, un dialogue permanent, beaucoup d’écoute, et quelques concessions parfois.

Jusqu’à ce mois d’avril 2019, nous n’avions jamais rien publié qui soit destiné au grand public, si ce n’est des articles pour alimenter notre blog personnel de voyage.

Avant cela, Nicolas aimait prendre le clavier pour faire un compte-rendu dominical des progrès de l’équipe benjamine de basket à des parents ravis, tandis que moi, Carine, me promenais toujours un stylo en main pour noircir des tonnes de feuilles volantes ou cahiers sans que rien de concret n’aboutisse.

Un voyage au long cours entrepris en 2017 change la donne.

parenthese nomade carine et Nicolas poirier livre
Du blog au livre

Nous nous improvisons écrivains de notre quotidien sur notre blog, pour partager notre aventure avec les proches d’abord, en mode public ensuite.

Les avis positifs que nous recevons suite à nos articles nous encouragent à poursuivre l’expérience. Écrire un livre nous effleure l’esprit.

Pour moi, ce serait un vieux rêve inavoué qui se réaliserait enfin. Un premier chapitre naît pendant le périple, ne trouve pas de suite. Nous profitons de notre année en Amérique du Nord pour aller à la rencontre du monde sans nous soucier d’une éventuelle publication.

Mais au retour, rédiger le récit de notre voyage s’impose. Nous avons envie de partager cette extraordinaire aventure, nous voulons la faire vivre et, peut-être, est-ce aussi un moyen d’éviter qu’elle ne plonge dans l’oubli. S’engagent alors neuf mois de travail intense.

L’autoédition une évidence

Pour nous deux, qui sommes épris de liberté, l’autoédition est une évidence. Voici un point sur lequel nous tombons immédiatement d’accord sans avoir à parlementer.

Elle nous laisse toute latitude pour donner vie à notre récit de voyage. Cette autonomie nous plaît d’emblée. Nous décidons de rester les seuls maîtres à bord. Nous ne faisons donc appel à aucun professionnel et réalisons tout nous-mêmes : la couverture, le résumé, la correction, la mise en page, la publication et, désormais, la promotion.

Mais, c’est aussi une grande responsabilité, notre travail se doit d’être irréprochable. Nous nous devons de fournir au lecteur un ouvrage de qualité. L’indépendance va donc de pair avec l’autoformation et la découverte du milieu du livre et de l’édition ; un apprentissage fort riche qui ne nous donne qu’une envie, poursuivre la route !

A propos de notre livre

Notre récit de voyage, Parenthèse nomade, vous propulsera dans notre quotidien peu commun de voyageurs au long cours. Vous serez immergé dans de fabuleux paysages, assisterez à d’invraisemblables rencontres. Et lorsque vous aurez tourné la dernière page, peut-être vous aura-t-il invité à poursuivre vos propres rêves.

Découvrez Parenthèse nomade de Carine et Nicolas Poirier au format papier et ebook Cliquez ici

RDV le 15 Juillet pour un nouvel épisode de l’Été des Indés

Découvrez d’autres témoignages de l’Été des Indés

Consultez notre rubrique dédiée à l’autoédition