3 mangas à lire ce week-end avec de la cuisine, du sport et de la Dark Fantasy guerrière - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Livres, BD, Manga, Comics

3 mangas à lire ce week-end avec de la cuisine, du sport et de la Dark Fantasy guerrière

3 Manga à dévorer ce week-endDu judo, des bentôs et l’art de la guerre, voilà ce qui vous attend dans les recommandations de lecture du jour avec des mangas issus des Editions Kana. 

Chacun ses goûts tome 1 par Machita (Kana)

A propos de la BD

Haru est une jeune fille otaku qui n’a aucun intérêt pour les relations humaines. Elle travaille et consacre son temps libre et son argent à sa passion. Un soir, dans un café et après une soirée arrosée, elle rencontre une très belle femme, Ao.

Elle se révèle être un homme travesti. Ao va lui faire prendre conscience à la fois qu’elle n’a pas à avoir honte de son côté otaku et qu’elle peut vivre comme elle en a envie mais aussi que cela ne doit pas l’empêcher de faire attention à elle ! Ao aide Haru à changer son point de vue sur elle-même et sur les autres.

Ils s’entendent si bien qu’ils décident de vivre en collocation. L’une des règles de leur coloc’ : chaque semaine, ils doivent préparer un bento l’un pour l’autre.

Ce qu’on en pense

Récit très mignon où tout tournera autour de ces fameux bentos à préparer l’un pour l’autre avec une jeune otaku très peu douée en cuisine et un jeune homme gay virtuose de la spatule.

Une complicité va naître entre les deux protagonistes principaux. Entre chaque chapitre se glisseront les recettes de cuisine des plats mentionnés au cours de la lecture.

Dans l’ensemble c’est une petite lecture sympathique autour de la relation interpersonnelle entre deux personnes très originales.
Cliquez sur ce lien ou sur ce lien pour acheter le manga Chacun ses goûts

Yawara T1 par Naoki Ursawa (Kana)

A propos de la BD

Depuis toute petite, Yawara Inokuma a été entraînée par son grand-père Jigorô Inokuma, un champion de judo, qui voit en elle une future star de la discipline.
Il a été annoncé que les JO de Barcelone accueilleraient enfin la discipline féminine dans la compétition.

Jigorô rêve donc de faire de sa petite-fille la première championne olympique féminine de judo.

Mais contrairement aux attentes de son aïeul, la jeune fille ne rêve que de mode, d’amour, d’idol… Bref, elle n’aspire qu’à une vie d’adolescente ordinaire, loin des entraînements et des compétitions.

Mais c’est sans compter son talent inné pour le judo, que son entourage ne lui permettra pas d’oublier…!

Ce qu’on en pense

J’ai beaucoup aimé ce récit de manga sportif dans l’univers du judo. On va y découvrir la petite prodige Yawara qui baigne dans la discipline depuis sa plus tendre enfance grâce aux entraînements quotidiens secrets de son grand-père.

L’envie de celui-ci ? En faire la première médaillée d’or féminine olympique de judo lors des prochains JO.

On y retrouve une mécanique assez proche du monde du shônen avec la montée en puissance du héros, la naissance d’adversaires et une touche de girly avec ses désirs d’amourettes et d’être une fille comme les autres.

Au travers de ce premier tome on va découvrir la future grande rivale de Yawara, une sensation dans l’ensemble des sports qu’elle pratique et ennuyée à l’idée de ne trouver aucune adversaire à sa taille.

Et si j’en crois la fiche du manga, on est parti pour quelques années avec cette histoire vu qu’il comportait 29 tomes dans sa version japonaise à l’époque parue entre 1992 et 1996.
Cliquez sur ce lien ou sur ce lien pour acheter le manga

Kingdom of Knowledge T1 T2 par Serina Oda (Kana) + izneo

A propos de la BD

Fei et Hui sont des créatures de petite taille, aux oreilles pointues, possédant une grande intelligence. Leur peuple a la particularité d’être le seul capable de déchiffrer les écrits anciens retrouvés dans les ruines d’une civilisation perdue.

Fei et Hui ont grandi reclus dans la bibliothèque, traduisant sans relâche ces précieux textes pour le compte de l’Empire, qui espère en faire une arme contre les attaques de monstres auxquelles il fait face.

Car le savoir, c’est le pouvoir ! L’empire avait promis la liberté aux gnomes, une fois tous les textes traduits. Mais ce jour arrivé, la bibliothèque est incendiée et les petits traducteurs sont massacrés ! Car le pouvoir ne se partage pas !

Fei, l’unique survivant, s’engage alors sur le chemin de la vengeance ! Son objectif : détruire l’Empire en utilisant le savoir qu’il a acquis notamment en ingénieuses stratégies militaires !

Ce qu’on en pense

Récit très original, on plonge dans un univers de dark fantasy à la lecture inédite pour ma part. Dans ce récit fantastique, on retrouvera des références concrètes à des batailles qui ont existé et surtout les stratégies mises en place pour l’emporter.

On aura ainsi droit à de multiples « trucs et astuces » pour gagner une guerre même quand tout semble perdu.

Et des conflits, on va en croiser plusieurs avec les différents contrôles de territoires de la carte dont notre héros va faire la découverte.

Une histoire intéressante qui promet un récit sympathique et épique.
Cliquez sur ce lien ou sur ce lien pour acheter le manga
Découvrez d’autres lectures dans notre rubrique