Conseils de lecture – 5 Manga à dévorer sur la plage au mois d’août

5 mangas à lire absolument en août 2022Quels manga lire au mois d’août 2022 ? On vous a préparé une sélection de Manga incontournables à mettre dans votre valise.

Contes pour enfants revisités, voyage en terre d’apocalypse, détective privé et super-héros, tueur en série, vampires, découvrez notre sélection de manga de qualité et complétement déjantés pour l’été.  

SINoAlice

Editeur : Kurokawa

Résumé :

Le début banal, d’une journée banale…
Un quotidien banal et moi, qui le suis tout autant…

Un foyer normal, un lycée normal, des amis normaux. Peut-être même un amour normal également. La vie plate et monotone d’Alice se déroule sans événement notable.

Jusqu’au jour où deux étranges poupées lui posent une question en rêve :
“Quel est ton souhait ?”
“Que désires-tu de ce monde ?”

Le désir d’Alice va déformer son paisible quotidien peu à peu, jusqu’à l’entraîner dans un jeu de la mort avec d’autres filles chargées elles aussi d’un puissant “désir”…

Ce qu’on en pense :

SINoAlice est un manga assez difficile d’accès. Le découpage narratif rend l’histoire pas évidente à comprendre au premier abord mais l’idée est amusante. Les personnages de contes célèbres sont revisités et transformés en monstres sanguinaires prêts à tout pour atteindre leur objectif. Le Petit Chaperon Rouge est terrifiante.

SINoAlice est complètement délirant et très violent. D’ailleurs, il n’est pas à ne pas mettre entre toutes les mains. Le sang coule à flot et il y a quelques vues plongeantes sur des petites culottes.
Suivez ce lien pour l’acheter ou Cliquez ici

Les promeneuses de l’apocalypse

Editeur : Doki Doki

Résumé :

Le monde est anéanti… Partons le visiter à moto ! Yôko et Airi visitent les endroits les plus célèbres du Japon avec leur moto tout terrain. Admirer le mont Fuji depuis Hakone, pêcher sur le pont de la baie de Yokohama, sans oublier d’aller au Tokyo Big Sight.Voilà le voyage qui attend nos deux jeunes filles à moto. Hélas, le monde s’est effondré…

Ce qu’on en pense :

Les promeneuses de l’apocalypse est un vrai petit bijou au niveau de l’histoire, des personnages et des graphismes. On suit le périple à moto de deux jeunes filles parties visiter le Japon. Jusqu’ici tout semble normal sauf qu’elles se baladent dans des paysages post-apocalyptiques. Le pays est ravagé et le danger est à tous les coins de rues.

Elles paraissent candides et sans défense mais il ne faut pas se fier aux apparences. Elles se révèlent vite de vraies guerrières. On adore. Les promeneuses de l’apocalypse est original, plein d’humour et avec juste ce qu’il faut d’action pour être captivant.
Suivez ce lien pour l’acheter ou Cliquez ici

From The Red Fog

Editeur : Panini Manga

Résumé :

Angleterre, XIXe siècle. Ruwanda est un jeune garçon né dans un monde déchiré entre l’ordre et le chaos, la richesse et la misère. Libéré de l’emprise de sa mère, il sort des ténèbres, les mains couvertes du sang de nombreux innocents.
Quel avenir la vie réserve-t-elle à un orphelin qui ne connaît que la mort et la souffrance ? La solitude et la noirceur ?

Mosae Nohara, le dessinateur du manga BEM, exprime tout son talent pour le genre horrifique dans From the Red Fog, un manga aussi angoissant que captivant.
Il nous transporte dans l’Angleterre du XIXe siècle au travers du jeune Ruwanda. Le mangaka met en scène une relation toxique entre une mère et son fils. Tiraillé entre l’amour et la haine, ce garçon se transforme peu à peu en une figure inquiétante, et même terrifiante. Ignorant tout du monde qui l’entoure, cet enfant, n’ayant connu que l’enfermement, commet des actes atroces quand il arrive dans le monde des vivants. Sans doute parce qu’il ne connaît que la mort, la noirceur et la solitude.

Ce qu’on en pense :

From The Red Fog est un manga atypique qui se déroule dans l’Angleterre du XIXème siècle. L’histoire est très sombre et violente. Ruwanda est l’enfant d’une tueuse en série sans état d’âme. Elle le garde enfermé dans une cave depuis sa naissance. Elle se sert de lui comme fossoyeur pour se débarrasser des cadavres. C’est une occupation qui laisse des traces.

Ruwanda n’a d’autres perspectives que de suivre ses ordres jusqu’au jour où elle se fait tuer dans sa maison. Il s’enfuit et découvre le monde qui ne sera pas plus tendre avec lui. La première personne qui lui tend la main, le viole. Sa vraie nature va rapidement prendre le dessus. Désormais, attention à ceux qui croiseront sa route. From The Red Fog est un manga très sombre.

L’atmosphère oscille entre Jack L’éventreur et Dracula. La bonne société joue avec ce pauvre orphelin et la vie lui réserve les pires horreurs. On le voit se transformer petit à petit en monstre. C’est captivant.
Suivez ce lien pour l’acheter
Ou Cliquez ici

Fuuto Pi

Editeur : Kazoku

Résumé :

Dans la ville de Fuuto existe une agence de détectives particulière : l’agence Narumi, constituée de Shotaro et Philip. Tous deux enquêtent sans relâche sur les crimes commis par les ” Dopants “, des humains transformés en monstres.
Et lorsque la menace qu’ils affrontent est trop forte, ils forment, ensemble, le super-héros connu sous le nom de Kamen Rider W !

Ce qu’on en pense :

Fuuto Pi est un manga qui joue sur plusieurs tableaux. Il mélange plusieurs genres : enquêtes, chasses aux démons et super-héros. Shotaro est un détective privé qui poursuit des humains transformés en créatures maléfiques sous l’emprise d’amulettes. Il fusionne avec son associée lorsque la situation devient trop critique. Ils se transforment en Kamen Rider W, une sorte de super-héros entre X-Or et Ant-Man.

Au final, cet assemblage hétéroclite fonctionne. Il y a de l’action, de l’humour et pour une fois on nous épargne les litres d’hémoglobine qui inondent ce type de manga. On pourrait presque le comparer avec un Nicky Larson avec des montsres.
Suivez ce lien pour l’acheter Ou Cliquez ici

White Blood

Editeur : Sikku

Résumé :

Park Hayan est une vampire de sang pur qui ne rêve que de vivre en paix avec les humains. Mais pour ces derniers, les vampires sont des monstres effrayants. Et chaque nouveau meurtre commis par un vampire renforce la haine que les humains leur vouent. Pour s’intégrer à la société et obtenir la paix qu’elle désire, Hayan doit mettre fin aux crimes des autres membres de son espèce.

Ce qu’on en pense :

White Blood n’est pas un manga à proprement parlé. C’est un webtoon. L’histoire a dans un premier temps été publiée en ligne puis elle a été transposée dans un livre. C’est la nouvelle marotte des éditeurs. On est sur un concept complètement différent d’un manga. On s’en aperçoit dès qu’on ouvre le livre. Il se lit de la gauche vers la droite et toutes les illustrations sont en couleurs. On sent également que les traits ont été réalisés sur ordinateur.

C’est un autre plaisir mais cela n’enlève rien à la qualité de l’histoire. White Blood est une histoire classique de vampires. Une lutte oppose ceux qui souhaitent vivre en paix avec les humains et ceux qui veulent s’en repaitre. Cela se traduit par beaucoup d’affrontements et une action non-stop.
Suivez ce lien pour l’acheter 
Ou Cliquez ici
Découvrez d’autres idées de livres ici