Idées lecture – 3 BD et Manga à dévorer ce week-end

Conseils de lecture BD et manga pour le week-endPour ce mois de novembre on vous propose nos avis de lecture sur une BD et 2 Manga. Faites votre choix !

On va se parler de :  The yakuza’s guide to babysitting par Tsukiya (Kana), The Elusive Samurai T1 T2 par Yusei Matsui (Kana), La vie gourmande par Aurélia Aurita (Casterman).

The yakuza’s guide to babysitting 

A propos de la BD
Kirishima est un yakuza surnommé « le démon » et ses missions finissent bien souvent dans un bain de sang.
Le boss du clan, qui en a marre de masquer les bévues de son subalterne, lui confie une mission qu’il ne peut refuser : prendre soin de sa précieuse fille, Yaeka, 7 ans.

Ce qu’on en pense
Ce manga n’est pas une découverte à proprement parler pour moi puisque l’anime était sorti il y a quelques mois en France sur Crunchyroll et avait retenu mon attention.

Si je vous recommande la lecture du titre, je vous invite également à profiter de l’adaptation animée ! Comme l’indique le synopsis et le visuel du premier tome nous allons rencontrer un improbable duo. Kirishima, est bien connu des yakuzas pour être particulièrement violent. Mais sa mission cette fois-ci sera d’une nature totalement opposée : celle de protéger la jeune enfant du boss du clan. Nous allons découvrir l’histoire de la famille de Yaeka (notamment la tragédie qui entoure sa maman).

Ensembles, Yaeka et Kirishima nous offrent des moments particulièrement touchants. Un titre à suivre sans hésitation !
Pour vous procurer le livre Cliquez ici ou Cliquez ici 

The Elusive Samurai T1 T2 

A propos de la BD
1333, Kamakura.
Au terme d’une insurrection, Hôjô Tokiyuki, jeune garçon dont le destin était d’hériter du shogunat, perd tout : sa famille, sa ville natale, les partisans de son clan… Dernier survivant de sa lignée, il devient alors le fugitif le plus recherché de la région.
Mais heureusement, Tokiyuki a un don particulier pour survivre : la fuite.
Son histoire est celle de l’errance, de la dissimulation et de la reconquête.
Ainsi commence la vie tumultueuse de l’insaisissable prince samouraï !

Ce qu’on en pense

Comme l’indique le titre de la série,  l’histoire va suivre la vie d’un samouraï en fuite. Avant que l’insurrection ne naisse, il passait son temps à fuir les entraînements et autres devoirs.

Désormais il doit fuir pour sa vie. Ses talents d’esquive lui sont alors particulièrement utiles pour éviter les combats et surtout la mort qui mettrait fin à sa lignée et au trône dont il est l’héritier.
Dans sa fuite, il sera accompagné d’un maître de sanctuaire avec des étranges dons de voyance ainsi que d’une ribambelle de gamins aux capacités diverses et complémentaires. Ensemble ils tâcheront de former notre jeune héros pour qu’il puisse rassembler l’armée nécessaire à la reconquête de son trône. Une histoire assez intéressante ancrée au cœur d’une époque des shogunats et samouraïs.
Pour vous procurer le livre Cliquez ici ou Cliquez ici 

La vie gourmande

A propos de la BD 
Dans cette nouvelle autobiographie culinaire, Aurélia Aurita relate ses expériences au Japon, dans les Vosges ou à Paris… Des cuisines d’un fast food à celles d’un trois étoiles, du marché en plein air aux brunchs du dimanche, d’histoires courtes en passions romantiques et amicales, l’autrice nous entraîne dans une quête épicurienne de sens et de sensations !
Et tout en empruntant les chemins du goût et de l’intime, Aurélia Aurita fait le récit d’un drame personnel : un cancer qui va bouleverser son quotidien… mais qui jamais ne triomphera de l’instinct de plaisir et de gourmandise qui circule tout au long du livre.

Ce qu’on en pense
Dans cette grosse BD autobiographique, l’envie de manger est constamment présente ou presque. Notamment dans les premières pages du récit lorsque l’autrice nous partage les coulisses d’un grand restaurant français.

Malheureusement, tout le récit n’est pas aussi joyeux que le partage de mets et de cuisine d’exception. En effet Aurita se retrouve avec un cancer du sein et nous partage sans censure toutes ces conséquences, des plus logiques aux plus improbables, notamment la relation avec son partenaire. Car dès qu’une personne tombe gravement malade, le couple est mis à rude épreuve et l’issue n’est pas toujours des plus positives.
C’est ce qui est arrivé à l’autrice d’ailleurs mais cela nous permettra de croiser un panel de nouveaux partenaires de vie et leurs récits et parfois leurs rapports à la nourriture également. L’histoire autobiographique présentée ici navigue entre plusieurs strates : le sexe, la nourriture qu’elle soit celle de sa mamie ou des plus grands restaurants, la gestion et la lutte contre la maladie, l’entraide entre femmes.

Nous sommes parfois perdus sur la temporalité des événements qui nous sont narrés mais l’important est qu’Aurita nous en partage nombre d’entre eux. Seuls les aliments sont en couleur dans l’histoire car « les dessiner en noir et blanc ne [lui] paraissait pas très appétissant. La couleur véhicule plus l’émotion que le dessin noir et blanc, plus cérébral et analytique.
Pour vous procurer le livre Cliquez ici ou Cliquez ici 
Trouvez d’autres Idées BOOX dans notre rubrique ici