Le mari qui se trouvait parfait – Un roman percutant sur les relations toxiques

livre roman Le-mari-qui-se-trouvait-parfaitEn 85 pages Betty Aim nous plonge dans le quotidien de « Il » et « Elle ». Ce roman est comme un exutoire dans lequel l’auteure dénonce la relation toxique qu’un couple peut avoir.

Le mari qui se trouvait parfait, « Il » a tout, « Il » dit qu’il l’aime, et pourtant « Il » ne peut s’empêcher de l’humilier. « Elle » est folle amoureuse, au début “Elle” met sous le tapis les petits mots, les petits riens qu’on préfère ne pas voir de peur de gâcher une histoire d’amour.

La vie passe, le mariage, le boulot, les enfants et les choses vont de mal en pis.
Humiliation, manipulation, rabaissement, jalousie, irrespect ce « Il » a toute la panoplie du toxique, on se prendrait même à le qualifier de pervers narcissique.

Avec un style bien à elle Betty Aim raconte et nous glace. Les mots posés sur le papier sont comme des gifles, ça claque et ça claque fort. En quelques chapitres et quelques mots elle dit tout ! Et en fin d’ouvrage elle conseille.

A toutes les femmes ou les hommes qui s’engagent dans des relations toxiques, qui perdent confiance en eux, l’auteure délivre un message qui montre que la lumière peut être au bout du tunnel !
On vous recommande chaudement Le mari qui se trouvait parfait (Ed. du Panthéon)
Pour vous procurer le livre Cliquez ici ou Cliquez ici
Envie de lire ? Consultez notre Coin Lecture ici