Les Noces de la Renarde, une histoire de folklore japonais - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Livres, BD, Manga, Comics

Les Noces de la Renarde, une histoire de folklore japonais

les noces de la renarde livre« Les Noces de la Renarde » de Floriane Soulas a débarqué en poche courant mars chez Pocket.

Véritable conte moderne, le roman est un mélange d’enquêtes et de folklore japonais, à l’atmosphère sombre et enchanteur.

Résumé :

1461, Japon.
Hikari, une mystérieuse jeune femme, vit avec ses sœurs dans une forêt peuplée de petits Dieux de la province d’Izumi. Fascinée depuis toujours par les humains, elle s’intéresse de près aux villageois installés au pied de la montagne, et plus particulièrement à Jun, l’un des bûcherons. Mais le contact avec les hommes est formellement interdit par son clan…

2016, Tokyo.
Depuis toujours, Mina a le pouvoir de voir et de côtoyer les yokaï, esprits et monstres du folkore japonais. Solitaire à cause de ce don qu’elle doit cacher à tous, la jeune fille ne se sent pas à sa place dans la société.
Jusqu’au jour où un esprit tente de s’introduire dans ses rêves et que Natsume, une fille de sa classe, l’entraîne dans une chasse au démon à travers la capitale…

Conte cruel

Que vous appréciez la culture japonaise ou non, la lecture est abordable : pour ceux qui connaissent déjà un peu cet aspect du Japon, vous aurez l’impression de vous y plonger plus encore ; pour les non-initiés, des notes de bas de pages sont présentes pour expliquer les termes japonais et faciliter le voyage.

Grâce à la narration croisée – les nombreux allers-retours entre le passé et le présent –, le lectorat découvre deux univers contés par Floriane Soulas, ainsi que le destin de deux femmes en quête d’identité et d’acceptation (de soi, des autres…).

Cette double temporalité (1461 et 2016) n’enlève en rien le suspense que l’on ressent alors que les fils conducteurs se déroulent sous nos yeux… Quel lien peut bien unir nos protagonistes ? Pour ma part, pas de surprise de ce côté-là, mais le voyage vaut largement cette petite déconvenue.

Tandis que l’enquête menée par Mina et Natsume prend de l’ampleur, le fil de l’histoire d’Hikari se déroule dans le passé – et c’est vraiment ce qui m’a plu.

En fermant le livre, Les Noces de la Renarde, j’ai été marqué par le fait qu’un véritable travail de recherche avait du être effectué par l’autrice. Pour aborder le folklore japonais, évidemment, mais aussi pour mieux ancrer le récit dans le Japon moderne (habitudes de vie, coutumes religieuses, descriptions des quartiers de Tokyo…). En ressort un univers agréable « à visiter », bien construit et riche en descriptions avec un dénouement un peu précipité.

De part le style d’écriture de Floriane, l’immersion est si forte qu’on est happés sans mal dans l’histoire. Les personnages sont également très réussis : très humains, avec leurs forces et leurs faiblesses. Bien que Mina et Natsume soient des adolescentes, elles sont assez matures et ne rendent pas le récit particulièrement « à destination d’adolescents ».

Malgré quelques longueurs qui ponctuent le récit, j’ai donc trouvé l’intrigue bien menée. Une lecture poétique, riche et cruelle comme le sont souvent les histoires de Yokai (les créatures du folklore japonais).

*Le roman est également disponible en grand format chez Scrineo.

Pour vous procurer Les Noces de la Renarde format papier ou ebook ou lire un extrait Cliquez ici ou Cliquez ici
Envie de lire ? Consultez nos autres chroniques