New York sans New York le nouveau livre de Philippe Delerm

new york sans new york philippe delerm livreTéléphone chante « Un jour j’irai à New York avec toi », pour Philippe Delerm c’est “New York sans New York”.

Après La vie en relief, ce nouveau recueil nous téléporte dans des instantanés littéraires étonnants. Mais pourquoi vouloir parler de la Grosse Pomme sans jamais y être allé ? Syndrome des confinements ? Pas du tout.

Sky Line, l’Empire State Building, Harlem…

« Tous ces films regardés, toutes ces photos, tous ces albums, tous ces livres, non pas pour aller à New York un jour, mais un peu bizarrement, presque d’emblée et bien plus encore à présent, pour ne pas y aller ».

Car pour Philippe Delerm aller vraiment à New York, prendre l’avion et atterrir à JFK, prendre un Yellow Cab, et ouvrir grand les yeux en découvrant la Sky Line, l’Empire State Building, Harlem …serait un sacrilège.

Pour lui, il faut « préserver le secret d’une ville essentielle qui ne supporterait pas d’être tant soit peu violée par la réalité ».

Et pourtant, l’écrivain arrive à nous faire voyager à travers le temps, au travers de références, de détails de ce New York défloré par les autres mais jamais par lui. Il s’appuie sur le cinéma, la musique, l’art, les retours des amis qui y sont allés pour se créer son New York à lui.

A la fois critique et fasciné, il raconte son processus, ses déambulations mentales et visuelles dans cette ville où il n’a jamais mis les pieds.

Je ne sais si l’auteur a voulu nous faire adhérer à son principe, la trouille d’être déçu en y allant en vrai. Pour ma part, moi qui adore NYC, je n’ai qu’une envie, y retourner et me laisser porter par cette ville magnétique aux mille saveurs, odeurs, couleurs …
Pour lire un extrait De New York sans New York (Seuil) ou vous procurer le livre Cliquez ici ou Cliquez ici
Envie de lire ? Découvrez d’autres avis ici