8 auteurs dans une cabine téléphonique écrivent un roman - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

cabinerie 8 auteurs cabine telephonique
Culture

8 auteurs dans une cabine téléphonique écrivent un roman

cabinerie 8 auteurs cabine telephonique

La Cabinerie est une galerie d’art originale située à Fribourg (Suisse). Cet espace dédié à la culture doit être l’une des plus petites galeries du monde puisqu’elle se réduit à une ancienne cabine téléphonique. 

La cabine téléphonique du quartier d’Alt de Fribourg, a été cédée le 25 juin 2018 à l’association La Cabinerie, pour être transformée en galerie d’art et lieu culturel.

La Cabinerie, la merveilleuse idée

Cet espace atypique fait office de galerie de curiosités et de lieu d’exposition.

La Cabinerie est placée en pleine rue. Y sont exposés, des photographies, des dessins, des peintures, des objets, des vidéos et des installations.

La Cabinerie a également été conçu comme une résidence d’artiste, d’écrivains, de compositeurs, de cinéastes ou tout autres créateurs intéressés à travailler dans de telles conditions pendant une période donnée.

Un marathon littéraire de 50 heures

A l’occasion du Salon du Livre Romand qui se tenait dans la ville le 15 février, la galerie a tenté en partenariat avec le salon une expérience passionnante.

Ils ont lancé un marathon littéraire pour écrire un roman en 50 heures.

Huit auteurs ont relevé le défi. Ils ont investi la Cabinerie et se sont relayés jour et nuit, munis de leur inspiration, et des outils informatiques nécessaire à l’avancée de l’ouvrage précise la galerie.

Lolvé Tillmanns, Blaise Hofmann, Eric Bulliard, Sébastien G. Couture, Fred Bocquet, Julie Moulin, Bertrand Tappy et Michaël Perruchoud se sont prêtés au jeu à tour de rôle pour écrire leur roman commun écrit à 16 mains du 15 au 17 février.

La cabine était plutôt bien aménagée, un petit chauffage, une chaise, une mini table, une cafetière pour se tenir chaud et se donner toutes les chances de réussir cette performance littéraire et artistique.

Et ils ont tenu le coup pendant 50 heures ! De leur collaboration est née une histoire, «L’altitude des orties». Le livre sera relu à tête reposée et s’il est bon, il sera publié !

Encore une belle histoire autour du livre, de l’écriture pour l’amour des mots et de la créativité !

Consultez notre rubrique Culture