Expo – Le lion mécanique, le robot de Léonard de Vinci - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Expo Lion mécanique de Léonard de Vinci
Culture

Expo – Le lion mécanique, le robot de Léonard de Vinci

Expo Lion mécanique de Léonard de VinciLe Lion mécanique inventé par Léonard de Vinci a été recréé et sublimé grâce au travail des chercheurs du Leonardo3 Museum de Milan. 

C’est une exposition avec une seule pièce maîtresse. Ce fameux Lion mécanique fait de bois et de cordes se suffit à lui-même.

L’Institut Culturel Italien (Paris 7e) a choisi de rendre hommage au génie toscan 500 ans après sa mort, en faisant un focus sur l’apport de Léonard de Vinci aux sciences et aux technologies.

L’histoire du lion mécanique de Léonard de Vinci

Cet automate est l’un des deux objets conçus par de Vinci de A à Z. La plupart des autres inventions n’ont pas vu le jour, selon Mario Taddei, directeur scientifique de Leonardo3. Elles sont restées sur le papier.

D’ailleurs le chercheur se plaît à qualifier cette construction de robot. Cet assemblage impensable pour l’époque était autonome grâce à des systèmes de ressorts, de roues et de cordes.

Le lion mécanique, a été créé à la demande du Pape Léon X. Il fut conçu par Léonard de Vinci dans le but d’avancer solennellement vers le roi François Ier et de faire tomber à ses pieds une gerbe de lys symbolisant Florence, la ville natale du pontife.

 

De cette réalisation il reste très peu de traces. Des indices ont été trouvés par les chercheurs dans l’un des traités de Léonard, le Codex Madrid I.

On y voit, un dessin à trois tiges liées à une grande roue. Le dessin représente le mouvement d’une jambe dont les trois segments sont supposés être une cuisse, un tibia et une patte. 

Ils ont effectué un vrai travail d’enquêteur. Ils ont décortiqué plus de 6000 pages contenant des schémas et des notes tracés sur le papier au gré de ses réflexions. Le Codex renferme même des dessins cachés réalisés à la mine d’argent. 

Les carnets de Léonard de Vinci n’étaient pas destinés à être lu par d’autres personnes. L’équipe a du entrer dans la tête de ce génie pour les comprendre.

C’est au détour d’une page recouverte de croquis sans explication que les chercheurs ont déduit la fonction de ce dessin rudimentaire. Il représentait le mécanisme d’activation du lion mécanique. 

A partir de là, l’équipe de M. Taddei a conçu un modèle en 3D. Ils ont même utilisé des Lego Technics pour tester la bête.

L’équipe du muséum s’est basée sur un croquis du génie pour construire ce lion de bois de 2 mètres de haut 3 mètres de long et pesant plus de 100 kilos.

Le résultat est sidérant et peut être admiré jusqu’au 9 octobre (entrée libre) à l’Institut culturel italien de Paris.

De la techno pour Léonard et les visiteurs

Ce projet de reconstitution du Lion mécanique a pris plusieurs années. Il a fallu extrapoler, calculer et utiliser beaucoup d’informatique pour lui donner le jour.

D’ailleurs, dans l’exposition, vous aurez accès à une grande table tactile sur laquelle vous pourrez feuilleter le manuscrit de de Vinci, comprendre comment les chercheurs ont construit ce robot datant depuis plusieurs centaines d’années.

Vous pourrez également vous amuser à tenter de reconstituer de façon virtuelle cette bête magistrale en assemblant les pièces de ce formidable puzzle.

Consultez notre rubrique sur les expositions

Passionnés par Léonard de Vinci ? Lisez d’autres articles