Exposition – Sur les routes de Samarcande, voyage dans la soie

Expo Sur les routes de Samarcande au Musée du Quai Branly reportage en photosImaginez plus de 300 trésors issus de la culture Ouzbek réunis dans un seul espace. C’est la proposition de l’exposition Sur les routes de Samarcande – Merveilles de soie et d’or.

Jusqu’au 4 juin 2023, l’Institut du Monde Arabe (Paris) propose aux visiteurs une immersion fascinante au cœur des trésors venus d’Ouzbékistan.

La scénographie permet à chacun d’écarquiller les yeux pour mieux pénétrer dans ces territoires mystérieux emprunts de culture, de rites et de créativité. Avec Sur les routes de Samarcande on découvre toute une culture foisonnante, digne d’une caverne d’Ali Baba.

Samarcande, Boukhara, Khiva, la caverne d’Ali Baba

Au travers de ces territoires, s’est développé au fil des siècles une activité commerciale et artistique hors norme.

L’exposition se concentre sur les savoir-faire historiques entre XIXe au début du XXe siècle. Ces lieux mythiques Samarcande, Boukhara et Khiva ont tous été les épicentres d’une création aussi sublime que codifiée.
C’est durant le règne de l’émir de Boukhara, Muzaffar-Ed-Din (1860-1885), que l’art de la broderie d’or atteint son apogée.

 

La mode et le style

Style buttador, (avec de larges fleurs éparses, des rosettes ou des amandes de différentes tailles), style daukhor (bordure à l’extrémité des manches, autour du cou et en bas), style darkham (porté exclusivement par l’émir et ses proches). Chaque création vestimentaire revêt une signification, un rite, un moment de la vie.
L’exposition est segmentée en plusieurs parties : Les calottes font partie du costume traditionnel ouzbek depuis des siècles. Nommée doppi elle est portée par tous, hommes, femmes, enfants, bébés, exceptées les femmes âgées qui portent des foulards.

L’apparat équestre, primordial pour afficher son rang dans la société et susciter le respect. 


Les vêtements composés de chapans, chapeaux, chaussures, galoches foulards et de paranjas…


Le suzani de grandes pièces de tissu brodées de fils de soie destinées à la dot de la mariée. Et les bijoux, accessoires protecteurs.
Chaque pièce est composé des matériaux les plus précieux : or, soie, turquoise, argent, cuir…
Une section est aussi consacrée à la peinture orientaliste de l’avant-garde russe.
Vous l’aurez compris, l’exposition Sur les routes de Samarcande est une découverte exceptionnelle, une plongée dans le savoir-faire des ouzbèkes et le raffinement oriental. Pour réserver votre entrée Cliquez ici
Envie de voir des expos ? Consultez nos autres reportages ici


Découverte en AVP de l’expo Sur les routes de Samarcande à l’Institut du monde arabe. Magnifique ! @IMA #expo Filmé avec #vivox80pro pic.twitter.com/BwRnU7ypva

— IDBOOX (@IDBOOX) November 21, 2022

Expo Samarcande 01