Kimono – Une exposition sur le vêtement iconique du Japon

Expo Kimono au Musée du quai Branly - Une plongée soyeuse au cœur du JaponLe Musée du Quai Branly – Jacques Chirac met à l’honneur le kimono à travers les siècles, un moment dédié au raffinement et à la culture japonaise.

Jusqu’au 28 mai 2023, offrez-vous un petit bout du Japon au cœur de Paris!
200 kimonos et objets associés sont présentés dans une atmosphère feutrée. A la manière d’un parcours en escargot on pénètre dans le temple de la mode de l’ère Edo au 17e siècle à nos jours.

Le kimono un symbole immuable

Le kimono pour hommes et pour femmes est un symbole qui a su traverser les époques. Il incarne la culture japonaise. Longtemps considéré comme un vêtement d’apparat figé dans le temps, le musée choisit de bouleverser cette vision et démontre que le kimono est un véritable vestiaire qui sait s’adapter à la mode.
On apprend aussi que la plupart des kimonos de l’époque Edo correspondent à des tenues de luxe. Mais, au fil du temps, ils se démocratisent. Toutes les classes de la société se parent de ce vêtement. Lorsque le Japon s’ouvre au monde, le kimono suit le mouvement, il s’exporte et séduit l’occident.

Un statut de « trésor national vivant »

En 1955, le gouvernement japonais hisse ce vêtement somptueux au rang de « trésor national vivant » mais pour autant il ne reste pas un objet faisant partie des reliques. Il se transforme, sa mutation est perpétuelle, matières, formes, longueur chacun s’approprie ce vêtement pour le sublimer à sa manière. Si on croit à certaines périodes que cet atour fait partie du passé, il ressurgit plusieurs années après pour en devenir même une icône pop.

Le parcours de l’exposition suit cette logique. On passe des kimonos historiques mis sous vitrines aux Kimonos d’aujourd’hui. On découvre alors les différentes tendances fashion du siècle passé et d’aujourd’hui.

Les kimonos sont partout !

Lors de la visite vous pourrez voir notamment un des kimonos de Freddie Mercury. L’artiste le mettait dans l’intimité. Queen Apailana le porte somptueusement dans Star Wars. Serge Mouague, designer et fondateur de Warfrica les combine avec des tissus africains. On verra aussi des modèles créés par Takahashi ou encore Alexander McQueen et Margiela…


On découvre alors une pièce exceptionnelle créée par Hilligan Beaumont. Fuji Hearthbreak Kimono a été créé spécialement pour l’exposition. Ce kimono long de plusieurs mètres, dévoile une splendeur au style très contemporain. De style urbain dit « skater » il raconte une histoire. Il illustre l’importance de l’amitié quand on vit un chagrin d’amour.
L’exposition Kimono est riche, belle, très instructive pour qui aime la mode et le Japon ! C’est l’un de nos coups de cœur de cette fin d’année.
Pour réserver votre entrée Cliquez ici
Découvrez aussi le très beau catalogue compagnon de l’expo (Ed. La Martinière)  Cliquez ici ou Cliquez ici
Envie de voir des expos? Consultez nos reportages c’est ici