Spirou dans la tourmente de la Shoah – Exposition entre BD et horreur de la Guerre

Découverte en photo de l'expo Spirou dans la tourmente de la ShoahQuel peut bien être le rapport entre la bande dessinée Spirou et la Shoah ? Pourquoi ce thème pour une exposition ? Intrigués par ce sujet, nous avons découvert le groom légendaire sous un autre jour.

Jusqu’au 30 août 2023, le Mémorial de la Shoah (Paris) propose Spirou dans la tourmente de la Shoah.
Ce parcours intimiste est destiné à tous et permet au public de voir comment un héros de BD a aidé et continue à œuvrer dans la prise de conscience de la Shoah.

Emile Bravo et les Editions Dupuis au cœur de l’expo

«En voyant l’impressionnant travail d’Emile Bravo sur Spirou, son empathie et son admiration pour le couple formé par Félix et Felka Nussbaum qui vécurent cachés en Belgique avant d’être assassinés à Auschwitz, il m’est apparu évident qu’une histoire méritait d’être racontée autour de la bande dessinée la plus importante écrite sur la Shoah depuis Maus d’Art Spiegelman.» explique Didier Pasamonik, commissaire scientifique de l’exposition.


C’est une belle façon de résumer cette exposition qui offre au visiteur sous un prisme étonnant une vision très intéressante de la Guerre, des nazis, des collabos et de la communauté juive vivant en Belgique.
L’idée de ce parcours est née suite à la sortie du quatrième et dernier tome d’Emile Bravo Spirou – L’espoir malgré tout aux éditions Dupuis qui fêtent d’ailleurs leurs 100 ans.

Entre Bande dessinée et documents d’archives

Spirou dans la tourmente de la Shoah, c’est d’abord une immersion dans la célèbre série de bandes dessinées.
Tout au long de la visite, on passe tour à tour de l’histoire à l’Histoire ! Les cases BD, les affiches, les ” goodies Spirou » côtoient les documents d’archives et les films. Le tout converse à merveille dans une scénographie particulièrement sympathique.

Spirou un enfant de la guerre

C’est en 1938 que né l’hebdomadaire Spirou. Jean-Georges Evrard dit Jean Doisy, est le rédacteur en chef. Celui-ci est un membre actif de la Résistance réunie sous la bannière du Front de l’indépendance. Spirou est donc un enfant de la guerre. Chaque semaine, le journal touche des milliers de lecteurs, devenant un outil inspirant pour ne pas céder au joug nazi.


Quelques années plus tard, La série l’Espoir malgré tout d’Émile Bravo interroge la notion d’héroïsme, d’engagement, d’humanité, de solidarité, de justice. Spirou devient alors, le témoin de la guerre et de l’Occupation en observant comment les individus s’organisent et les ressorts d’une résistance face à l’injustice.
Emouvante et très instructive, cette exposition est à ne manquer sous aucun prétexte.
L’exposition est gratuite, allez-y vous vivrez un moment passionnant !
Découvrez aussi le catalogue d’exposition publié par les éditions Dupuis Cliquez ici ou Cliquez ici
Découvrez les BD d’Emile Bravo Cliquez ici ou Cliquez ici

Envie de voir des expos ? Consultez nos reportages ici

 

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *