Au Japon on peut louer un rayonnage dans une librairie pour vendre ses livres - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Infos Ebooks

Au Japon on peut louer un rayonnage dans une librairie pour vendre ses livres

japon librairie partagéeUne fois de plus, l’innovation nous vient du Japon. La libraire Book Mansion à Tokyo a développé une idée originale.

Elle loue des rayonnages au grand public qui désire vendre des livres déjà lus.
Depuis le lancement du projet, 70 personnes ont répondu à l’appel de ce libraire d’occasion.

Chacune loue une étagère dans le magasin pour 3 850 yens (40 euros) par mois. Chacun peut proposer ses livres et chacun est invité à promouvoir son rayonnage.

L’espace est volontairement limité (32 cm sur 32 cm) pour que l’esprit de partage initié par le créateur ne soit pas galvaudé.

Une librairie comme un jardin partagé

Plutôt que de confier la vente des livres d’occasion comme chez Gibert, les lecteurs sont impliqués dans ce commerce.

«Ce système peut réduire les risques associés à l’exploitation des librairies du point de vue du loyer, des stocks et des coûts de personnel», a déclaré Ko Nakanishi, 42 ans, propriétaire de Book Mansion.

Book Mansion est ouvert quatre jours par semaine. Différentes personnes s’occupent de la boutique à tour de rôle.

Comme un jardin partagé, cette librairie partagée permet de créer du lien. Certes chacun gère son corner et en fait la promotion notamment sur les réseaux sociaux, mais le projet va plus loin.

Il permet par exemple aux auteurs indépendants de mettre en avant leurs livres. Les mini libraires peuvent aussi proposer des animations au sein de la librairie.

Bref, cet écosystème mérite d’être étudié à l’heure où chacun a tendance à se réfugier derrière son ordinateur, sans trop sortir de la maison !

Lire d’autres articles sur le Japon

Source Asahi