Barnes & Noble : la déconfiture pour les tablettes - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

B&N arrête accord NooK Microsoft
Infos Ebooks

Barnes & Noble : la déconfiture pour les tablettes

Nook Tablet 8GB Tablettes IDBOOXLe géant américain Barnes & Noble jette l’éponge sur le segment des Nook tablettes. La division NookMedia (livres numériques, tablettes liseuses et accessoires), a vu ses revenus fondre de 34% sur les quatre premiers mois de l’année.

Globalement B&N ne va pas bien et cette nouvelle n’est qu’une confirmation de ce qui a été annoncé les mois passés (lire nos articles).
Au cours du quatrième trimestre, le chiffre d’affaires consolidé de la société a baissé de 7,4 % à 1,3 milliard de dollars versus l’année passée. Le groupe enregistre une perte nette qui a doublé sur son exercice décalé 2013 achevé fin avril : 119 millions de dollars contre 57 millions en 2012.

Dans un communiqué, William Lynch, directeur général de Barnes & Noble a déclaré.  « Nous prenons des mesures radicales pour réduire les pertes de la division Nook, en passant à un modèle centré sur le partenariat dans les tablettes et en réduisant les coûts. Nous prévoyons de continuer à innover dans la catégorie des liseuses électroniques en noir et blanc. Notre objectif reste le même depuis que nous nous sommes lancés dans le marché du digital : offrir à nos clients n’importe quel livre numérique, magazine ou titre de presse sur n’importe quel support.»

On l’aura compris cette mort annoncée des tablettes Nook est certes un coup dur, mais B&N voit plus loin et préfère laisser faire son partenaire Microsoft. Récemment Microsoft et le goupe Pearson (pour les ebooks et le contenu scolaire) ont pris des parts dans la filiale NookMedia.

Lire d’autres articles sur Barnes & Noble