Culture Acte 2 : La liseuse Kobo serait-elle française ? - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Aurelie-Filippetti-Culture-Acte-2-IDBOOX
Infos Ebooks

Culture Acte 2 : La liseuse Kobo serait-elle française ?

Aurelie-Filippetti-Culture-Acte-2-IDBOOXRapport Lescure – Lundi, au Ministère de la Culture et de la communication, Pierre Lescure présentait aux côtés d’Aurélie Filippetti les 80 propositions de l’Acte 2 de l’exception culturelle à l’ère du numérique. Un point a marqué plusieurs personnes présentes. La Ministre et l’ex patron de Canal+ ont fait à plusieurs reprises allusion à Kobo, « la championne des liseuses » de livres numériques selon P. Lescure.

L’équipe Culture Acte 2 a même offert la Kobo Glo au Président de la République en y embarquant le rapport. Pendant plus d’une heure, la marque canadienne a été citée, on se serait cru en plein tournage d’une publicité pour la précieuse liseuse ! A. Filippetti, tout en écoutant P. Lescure, manipulait le reader protégé d’une couverture bleue. La ministre a tout de même glissé à voix basse qu’il existait aussi « Bookeen » [Ndlr : Qui lui, est un acteur de l’hexagone].
Au JT de 13 h de France 2 on présentait le lecteur d’ebooks offert à François Hollande comme une production française….

“C’est une liseuse française de bonne qualité”

Seulement voilà, la liseuse Kobo n’est pas française, ce n’est pas un produit Made in France, c’est un produit créé par des canadiens qui a ensuite été acheté en 2012 par Rakuten, le magnat Japonais. Kobo est certes vendu par la Fnac mais cela n’en fait pas un produit Made in France !
N’en croyant pas nos oreilles, nous avons été demandé à Pierre Lescure pourquoi avoir choisi d’offrir une Kobo, la réponse est sans appel : « C’est une liseuse française de bonne qualité » (voir notre vidéo).

A l’heure de l’exception culturelle, à l’ère du numérique, l’exception technologique devrait peut-être, elle aussi faire l’objet d’un rapport…