France : Victoire des éditeurs contre un site pirate d’ebooks

de marque cyberlibris ebook
Le piratage de livres numériques est un véritable fléau. Pour les éditeurs il est difficile de lutter contre le piratage mais la justice a donné raison à une action menée par plusieurs maisons.

Le tribunal judiciaire de Paris a ordonné le blocage du site Z-Library par les fournisseurs d’accès à Internet.

Le Syndicat national de l’édition (SNE) associé à douze maisons d’édition : Actes Sud, Albin Michel, Cairn, Editis, Hachette Livre, Humensis, Lefebvre-Sarrut, LexisNexis, Madrigall, Maison des Langues, Odile Jacob, et les Presses de Science Po avaient entamé une action judiciaire contre ce réseau spécialisé dans le piratage et la revente de livres numériques.

Se présentant « comme une bibliothèque gratuite depuis 2009 », le site proposait un modèle payant d’accès aux œuvres contrefaites. Le site auquel on pouvait accéder via de nombreuses url, proposait un accès à plus de 8 millions de livres – tous secteurs éditoriaux confondus – et 80 millions d’articles piratés.
Ce jugement est encourageant pour les éditeurs et va les inciter à persévérer dans la lutte contre les pirates de livres numériques. Un site ferme un autre ouvre, la force de frappe des pirates est sans limite mais cette victoire est à saluer.

L’étude Hadopi / Arcom de 2021 révélait que 22 % des français lisent de façon illégale générant des pertes importantes pour les éditeurs et bafouant le droit d’auteur.