Livre audio - Une solution pour les libraires - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

libro.fm livre audio librairie
Infos Ebooks

Livre audio – Une solution pour les libraires

libro.fm livre audio librairie

Aux USA, Audible, la filiale d’Amazon pour le livre audio a la main mise sur le livre audio. 

Pourtant, Libro.fm, une entreprise basée elle aussi à Seattle a su convaincre les libraires indépendants et commence à se faire une place sur ce marché juteux du livre audio.

Libro.fm existe depuis 5 ans. Au début l’entreprise a eu un peu de mal à convaincre les libraires, mais depuis la situation s’est améliorée et offre aux audio lecteurs une alternative à Amazon.

Libro.fm et ses partenaires libraires

Depuis 2018, 561 librairies se sont associées à Libro.fm pour offrir un service de téléchargement de livres audio aux clients dans les magasins physiques. Celles-ci promeuvent le modèle dans les boutiques.

Les libraires peuvent aider les clients à télécharger l’application Libro.fm, à souscrire à des abonnements ou à acheter des livres audio à l’unité.

La solution plait aux revendeurs de livres, puisqu’en 2018, 215 nouveaux magasins se sont inscrits au programme pour atteindre un total de 561 librairies raccordées à Libro.fm.

110 000 livres audio disponibles

Libro a donc su convaincre les libraires mais aussi les éditeurs. Le catalogue proposé est composé de 110 000 livres audio, l’entreprise travaille donc avec la plupart d’entre eux.

La société propose pratiquement les mêmes produits qu’Audible et au même prix, avec un abonnement d’un livre par mois à 14,99 $.

«Nous aimons dire que nous proposons les mêmes livres au même prix, mais avec une histoire différente», explique Mark Pearson, fondateur de libro.fm qui fait un clin d’œil à Amazon.

Son objectif maintenant est d’ «atteindre [Ndlr – avec les librairies indépendantes] le leadership technologique dans le segment de l’industrie qui connaît la plus forte croissance».
Selon Mark Pearson, 140 000 livres audio ont été téléchargés par les clients.

Les ventes sont en croissance et bien que le chef d’entreprise ne fournisse pas de précisions, il a expliqué que le nombre de clients avait augmenté de 140% en 2018 par rapport à 2017.

Les titres les plus vendus de l’année étaient Tara Westover’s Educated (PRH Audio), suivie par Michelle Obama’s Becoming. (PRH Audio), Less de Andrew Sean Greer (Hachette Audio) et Calypso de David Sedaris (Hachette Audio).

Du côté des librairies affiliées, certaines expliquent que leur magasin ne vend qu’une poignée de livres audio chaque semaine, mais qu’ils ont très bien réussi à recruter de nouveaux abonnés pour Libro.fm.

«Si les clients nous disent qu’ils utilisent Audible, nous leur rappelons que Jeff Bezos n’a pas besoin de leur argent», a déclaré Madison Duckworth, de la librairie Liberty Bay Books qui explique que si ces derniers abandonnent leur abonnement Audible, ils ont un bonus d’inscription de trois livres à 14,99 $.

De plus, Libro.fm récompense les librairies pour la signature de nouveaux clients en offrant des crédits gratuits pour les téléchargements.

Les libraires utilisent ensuite ces bonus pour des opérations de promotion organisées dans leurs établissements.

Pour développer l’activité, Libro.fm va multiplier les stations d’écoute dans les librairies et joue sur la corde sensible vis-à-vis du client.

Ce système est une manière de soutenir la librairie indépendante au détriment du tout puissant Amazon.

Cette idée pourrait faire des émules en Europe plutôt que de crier au grand méchant loup, il suffirait d’agir, certaines structures françaises spécialisées dans le livre audio pourrait tout à fait répondre au défi et impliquer les libraires dans ce segment de marché, non ?

Consultez notre rubrique dédiée au livre audio

Via – PW