USA - Les livres numériques d’Amazon Publishing pourraient arriver dans les bibliothèques - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Infos Ebooks

USA – Les livres numériques d’Amazon Publishing pourraient arriver dans les bibliothèques

amazon tribunal crise sanitaire covidAmazon Publishing est une maison d’édition papier et numérique créée par Amazon.

Aucun revendeur, à part Amazon, ne vend ce catalogue. Amazon serait en train de négocier avec les bibliothèques américaines pour intégrer son catalogue de livres numériques au prêt.

Une petite révolution dans les bibliothèques américaines

The Hill a révélé que la Digital Public Library of America (DPLA) était en discussion avec Amazon Publishing. L’objectif serait de proposer des titres uniquement numériques.

Les livres numériques publiés par Amazon pourraient être disponibles pour les bibliothèques sur DPLA Exchange (Base de données des bibliothèques permettant de commander des ebooks pour les bibliothèques) au début de 2021.

Les négociations ont commencé au printemps et se poursuivent, mais l’accord est proche.
Si ce partenariat est signé ce serait une petite révolution au sein des bibliothèques et du monde de l’édition. Amazon a toujours refusé de proposer ses ebooks à ces établissements. Sa crainte, mettre en péril ses modèles d’abonnement comme Kindle Unlimited.

Amazon calcule et joue ses pions

Actuellement, Amazon ne met pas son contenu numérique à la disposition des bibliothèques. Cette exclusion est vivement critiquée depuis des années. Le sujet a même été soumis à l’attention des législateurs dans un rapport de l’ALA l’année dernière.

En fait, un porte-parole d’Amazon a confirmé l’accord potentiel avec DPLA après que The Hill ait contacté la société au sujet d’une pétition lancée ce mois-ci. Celle-ci exhorte le Congrès à poursuivre «une enquête antitrust pour préserver et développer les services des bibliothèques».

La pétition, créée par le groupe de défense numérique Fight for the Future, a recueilli près de 13 000 signatures.

Amazon a d’ailleurs déclaré à Publisher Weekly : « Nous pensons que les bibliothèques servent un objectif essentiel dans les communautés à travers le pays. Notre priorité est de rendre les ebooks d’Amazon Publishing disponibles de manière à garantir un modèle viable pour les auteurs, ainsi que pour les usagers des bibliothèques. »

Toujours pas d’autoédités

Il faut préciser que la discussion couvre uniquement les titres d’Amazon Publishing. Les titres du programme KDP d’Amazon en autoédition, ne sont pas concernés.

Les négociations en cours n’incluent pas non plus Audible, le service audio numérique d’Amazon, qui ne met pas son contenu exclusif à la disposition des bibliothèques.

Tous les titres dans le cadre de l’accord potentiel seraient des éditions ePub sous licence gérées par la DPLA et ses bibliothèques partenaires. l’emprunt, pour les lecteurs, se ferait via l’application de lecture SimplyE. Cela signifie que les utilisateurs des bibliothèques n’auraient pas à passer par Amazon pour accéder à l’emprunt des ebooks. Affaire à suivre.