Elle invente l’anti-smartphone pour … téléphoner - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

rotary cell phone anti smartphone innovation
Smartphone

Elle invente l’anti-smartphone pour … téléphoner

rotary cell phone anti smartphone innovation

Justine Haupt est ingénieure en astronomie. Elle vient d’inventer un téléphone portable à cadran qui a pour objectif d’être un anti-smartphone. 

Justine Haupt n’est pas contre la technologie, au contraire. Comme celles et ceux qui travaillent dans le domaine des smartphones et autres objets tactiles et connectées, elle est consciente de certaines dérives.

Cette femme a donc conçu un appareil téléphonique portable qui n’a rien à voir avec les smartphones que nous connaissons tous !

Une démarche engagée digital detox

Sur son site, J. Haupt explique : « Pourquoi ai-je conçu un téléphone portable à cadran rotatif ? Parce que dans un monde tactile hyper connecté où les gens utilisent des téléphones avec lesquels ils n’ont aucun contrôle ou compréhension, je voulais quelque chose qui m’appartiendrait, un appareil personnel tout en me donnant une excuse pour ne pas envoyer de SMS. »

Elle a donc travaillé pour concevoir ce petit téléphone qui tient dans une poche en mode digital detox.

Aujourd’hui elle ouvre aux autres sa technologie en Open source.

L’anti-smartphone de la technologie à bon escient ?

Pour concevoir son anti-smartphone, l’ingénieure lui a apposé une antenne amovible avec connecteur SMA. Elle affirme que la réception est excellente.

Et puis, elle y a intégré un écran e-Paper, la techno à encre électronique (comme pour les liseuses d’ebooks) pour diffuser des informations sur un petit écran. Cet écran, permet par exemple d’afficher les numéros de téléphones manqués.

Les numéros qu’elle appelle souvent sont enregistrés dans l’appareil, elle y accède grâce à une touche physique.

Pour les numéros non enregistrés, c’est là que le cadran prend tout son sens. Elle les compose à l’ancienne. Elle s’en sert aussi pour augmenter le son ou le baisser.

Enfin, la batterie consomme peu, le téléphone tient environ 24h. La scientifique ne dit pas si le smartphone possède une fonction répondeur par exemple.

Son idée est de diffuser à tous sa technologie aux autres développeurs pour créer, une alternative… Si vous voulez réfléchir à un avenir possible du smartphone c’est ici

RotaryCell_ePaperMessage-anti-smartphone