La société fantôme qui poursuit Apple et l'iPhone - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Smartphone

La société fantôme qui poursuit Apple et l’iPhone

iPhone 6 interdit en chine

Une mystérieuse société sans réelle existence fait trembler Apple. Une entreprise chinoise a réussi à faire interdire la vente d’iPhone 6 à Pekin. Après enquête, il s’avère qu’il s’agit d’une société fantôme. 

La compagnie Baili a réussi à faire interdire la vente d’iPhone 6 à Pékin en prétextant que les smartphones d’Apple copiaient le design de son smartphone le Baili 100c.

Le bureau de la propriété intellectuel de Pékin lui a donné raison. Apple à fait appel ce qui a eu pour effet de suspendre la décision.

Le Wall Street journal a mené une enquête sur la société. Il s’avère qu’elle n’aurait même pas d’existence physique.

Sa maison mère Diogione aurait fermé ses portes après la mise sur le marché de produits buggés et de mauvais choix de management. Elle ne serait plus sur le marché chinois du smartphone depuis environ un an.

Le Wall Street Journal précise que le service marketing de Baili à Shenzhen ne répond pas aux appels. Ses sites web ont été effacés et que les bureaux de la compagnie ne sont plus aux adresses indiquées.

Baili et Diogone font parties des sociétés nées lors du boom des smartphones en Chine. Elles avaient déposé cette plainte pour violation de brevet en décembre 2014 après le lancement de l’iPhone 6.

Le Wall Street Journal a constaté que les deux compagnies sont aujourd’hui insolvables. Un ex employés a confié que cette plainte contre Apple est plus un stratagème marketing qu’une affaire légale sérieuse.

L’avocat de Diogione va poursuivre le combat et indique que Baili est toujours opérationnelle et que ses fonctions essentielles pour tourner sont toujours en place.

Via