Qualcomm : le scanner d’empreintes ultrasonique n'est pas pour tout de suite - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Qualcomm scanner d'empreintes ultrasonique
Smartphone

Qualcomm : le scanner d’empreintes ultrasonique n’est pas pour tout de suite

Qualcomm scanner d'empreintes ultrasonique

Qualcomm a annoncé l’arrivée prochaine d’un nouveau scanner d’empreintes qui pourra être placé sous un écran. L’analyste Ming-Chi Kuo n’est pas de cet avis. 

L’emplacement du scanner est devenu en quelques mois le nouvel enjeu pour tous les constructeurs.

Depuis que l’iPhone 8 est sensé avoir un scanner d’empreintes placé sous l’écran, c’est devenu l’argument marketing ultime.

Qualcomm a fait la démonstration d’un prototype de son scanner d’empreintes ultrasonique intégré dans un smartphone Vivo.

Cette technologie est aussi capable de détecter la pression sanguine et les battements du cœur.

D’après le planning de Qualcomm le scanner d’empreintes sera prêt au deuxième semestre 2018. Le célèbre analyste Ming-Chi Kuo n’est pas du même avis.

Il ne pense pas que le système de Qualcomm soit déjà opérationnel. D’après lui, la compagnie a encore de nombreux problèmes techniques à résoudre.

La détection et le temps de réponse sont encore trop lents. L’authentification demande aussi des améliorations.

L’analyste estime que la production de masse n’est pas pour demain. Il n’est pas très enthousiaste sur la mise en production rapide du scanner ultrasonique de Qualcomm.

Qualcomm doit faire face à un autre problème pour vendre à grande échelle son scanner. 

Les smartphones de beaucoup de constructeurs ne remplissent pas les conditions pour faire fonctionner cette technologie.

Il faudra élargir la demande avant de passer à la production à grande échelle. 

Ming-Chi Kuo conclut en disant que pour le moment l’emplacement du scanner d’empreintes n’est pas un moteur pour l’achat d’un smartphone.

Les consommateurs ne semblent pas avoir de problème pour utiliser les scanners classiques placés dans le dos des appareils.

Source