Apple restera leader sur le marché des tablettes jusqu’en 2014
22 septembre 2011 ·

IDBOOX_etude_ebooksLe 22 septembre, Gartner a publié une nouvelle étude sur les tablettes. Une fois de plus le résultat est sans appel, Apple et l’iPad resteront les maîtres du marché des tablettes jusqu’en 2014. Le marché mondial des tablettes représente 63,5 millions d’unités, soit une hausse de 261,4% par rapport à 2010 avec 17,6 millions de tablettes. Cette croissance devrait se poursuivre. Le cabinet d’analyse prévoit 326,3 millions d’unités vendues en 2015.

Apple et l’iPad : Selon Gartner, Apple n’a pas de souci à se faire. L’iPad devrait engloutir 73,4 % du marché mondial des tablettes en 2011. Cela représente une petite baisse par rapport à 2010, où Apple détenait 83% de part de marché mais il n’y avait encore que très peu de concurrents. Mis à part Apple iOS et Android aucun autre système ne devrait dépasser 5% de part de marché en 2011.

Carolina Milanesi, vice présidente recherche chez Gartner, déclare au sujet d’Apple que la firme de Cupertino devrait conserver une part de marché de plus de 50% jusqu’en 2014. Elle explique le pourquoi  de ces prévisions : « C’est parce qu’Apple offre une expérience utilisateur supérieure et unifiée entre son hardware, ses logiciels et ses services. Si les concurrents ne répondent pas avec une approche similaire, la position d’Apple ne sera pas menacée. Apple a eu la clairvoyance de créer ce marché et en le faisant, de planifier à long terme l’approvisionnement des composants comme la mémoire et les écrans. Cela permet à Apple de proposer l’iPad à un prix très compétitif et sans compromis sur toute la gamme de modèles avec des capacités de stockage et des options de connectivité différentes. »

Les tablettes Android : Il se vendra 11 millions de tablettes Android en 2011 soit 17,3% des ventes de tablettes. En 2010, les tablettes avec l’OS Google représentaient 14,3% du marché. Gratner précise qu’elle a rabaissé de 28% ses prévisions de vente des tablettes Android au dernier trimestre. La baisse aurait été même encore plus importante sans le succès des tablettes premier prix en Asie et les espoirs de vente de la tablette d’Amazon.
Carolina Milanesi déclare : « Jusqu’à présent, l’essor des tablettes Android a été freiné par des prix élevés, une interface utilisateur faible et un nombre restreint d’applications. » « Google abordera le problème de la fragmentation des smartphones et des tablettes avec la sortie de la prochaine version d’Android, Ice Cream Sandwich, que nous espérons voir au 4e trimestre 2011. Android peut compter sur le soutien fort des fabricants EOM, sur une communauté de développeurs appréciable et un écosystème d’applications pour smartphones qui est le deuxième derrière Apple. »

Tablette_Etude_Gartner_2011_IDBOOX

RIM et la PlayBook : Concernant RIM et le système QNX OS, Gartner indique que c’est une plate-forme prometteuse mais qu’elle est encore à un stade de développement trop peu avancé.  La société traverse une période difficile avec la concurrence qu’elle subit sur le terrain des smartphones mais elle doit développer plus d’applications et attirer plus de développeurs.

Windows 8 : Windows 8 n’est pas épargné. Selon Gartner, le buzz créé autour de Windows 8 lors de la démonstration réalisée à la conférence Build de Microsoft pourrait être de courte durée si les nouvel OS se traduisaient par un simple compromis en termes d’expérience utilisateur. En outre, l’arrivée tardive de Windows 8 pourrait limiter l’intérêt plus particulièrement auprès des consommateurs qui auront pris l’habitude des systèmes Android et Apple.

Gartner donne des conseils aux nouveaux arrivants sur le marché des tablettes en 2012. Il est important d’offrir une expérience riche aux utilisateurs avec une passerelle forte entre smartphones et tablettes, de proposer de nombreuses applications, une interface intuitive et la possibilité de partager du contenu facilement entre les appareils.

Carolina Milanesi rajoute : «  La plus part des concurrents d’Apple luttent pour atteindre le niveau des prix d’Apple sans considérablement sacrifier leurs marges. La qualité de l’écran et la puissance du processeur sont les deux éléments matériels où les vendeurs ne peuvent pas se permettre de faire des compromis, » « Ils devraient tenir compte de tout le reste plutôt que de l’essentiel afin de conserver des coûts de fabrication compétitifs avec ceux de l’iPad. » 

Catégories : Etudes
Suivez IDBOOX sur Twitter

IDBOOX Mobile

IDBOOX version mobile
© 2010 - 2014 IDBOOX All rights reserved