Travailler chez Amazon augmenterait les « risques de maladies mentales et physiques » - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Amazon Hachette ebooks IDBOOX
Actu Web

Travailler chez Amazon augmenterait les « risques de maladies mentales et physiques »

eff Bezos Brad stone ebooks IDBOOXLors de l’émission diffusée sur la BBC lundi, il était de nouveau question des conditions de travail dans les centres de distribution chez Amazon en Grande Bretagne.


L’émission Panorama a infiltré une personne équipée d’une caméra afin de filmer les conditions de travail d’un « Pickeur » (personne chargée de collecter les commandes dans les rayons).
Après avoir visualisé l’émission, le professeur, Michael Marmot, spécialisé dans les problématiques de stress au travail a rendu un jugement sévère.
L’employé devait recueillir un produit dans les rayons toutes les 33 secondes et a parcouru en une journée près de 11 miles équipé d’un scanner. Celui-ci envoie les performances de chaque travailleur aux responsables du centre de distribution, si la cadence est trop basse ils peuvent user de mesures disciplinaires. Le journaliste s’est senti transformé en robot après son expérience.
Selon le professeur Marmot, en imposant de telles règles, Amazon accumule tout ce qu’il ne faut pas faire pour travailler dans un environnement serein. Pour lui, il est évident « que ce genre travail avec ces caractéristiques accroit de façon notable les risques de maladies physiques et mentales ». Il conclut « Il y aura toujours des petits boulots, mais il me semble que l’on peut trouver un juste équilibre entre les exigences et l’efficacité sans porter atteinte à la santé et au bien-être de l’individu ».
Amazon a rétorqué à la BBC que « ces emplois sont semblables à ceux effectuer dans d’autres industries et n’augmente pas le risque de maladie mentale et physique » et a précisé que la sécurité des employés était leur préoccupation numéro 1.

Source : TheBookseller