4 BD à découvrir ce week-end - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

4 BD a decouvrir
Ebooks adultes

4 BD à découvrir ce week-end

4 BD a decouvrir

Idboox développe sa rubrique Coin lecture, avec des chroniques de bandes dessinées à découvrir cet été. 

Nous avons sélectionné au cours de nos lectures des BD aussi diverses que variées pour notre plus grand plaisir et le vôtre, on l’espère.

4 BD à découvrir

Pour ce rendez-vous du week-end, nous avons choisi de vous parler de : Joyride (Glénat) de To (Dessinateur), Kelly (Scénario), Lanzing (Auteur), de Amazing Grace T1 d’Aurélien Ducoudray (Scénario), Bruno Bessadi (Dessinateur), Fabien Alquier (Coloriste) fnac (Glénat), Candy & Cigarettes T1 (Casterman) de Inoue Tomonori (Scénario), Inoue Tomonori (Dessinateur), Crossroads de Seguridad Social Paco Roca (Scénario) Paco Roca (Dessinateur) (Delcourt)

Joyride

A propos de la BD – Ils étaient prêts à tout… sauf à ce qui les attend.
Dans le futur, la Terre, ça craint. Les étoiles sont cachées par un immense dôme qui recouvre le ciel. Les enfants y sont formés par l’Alliance Gouvernementale Mondiale pour rejoindre l’armée de la Jeunesse Alliée et éliminer toute forme de résistance avec un gigantesque fusil laser. La jeune Uma Akkolye, elle, a pour habitude de tirer avant de poser des questions. Et quand elle reçoit un étrange message de l’autre côté du dôme, elle n’hésite pas à s’emparer d’un vaisseau spatial pour partir à l’aventure en compagnie d’un équipage aussi inexpérimenté qu’improbable.

Ce qu’on en pense – Cette BD de plus de 300 pages nous transporte dans un space opéra très rythmé.

Du début à la fin, ça court, ça fuit, ça s’échappe, ça se bat sans relâche ! Rassemblant au fur et à mesure une équipe d’aventuriers qui n’ont pas forcément l’étoffe, on se prend de passion à suivre ce groupe où naîtront amitiés, romances, ruptures, trahisons, sacrifices…

Une lecture très appréciable que je recommande sans souci pour ceux qui rêvent de voyager et voguer à travers les étoiles ! 

Pour vous procurer le livre et lire un extrait Cliquez ici ou Cliquez ici

Amazing Grace T1

A propos de la BD – Le futur n’est pas pour les enfants sages.
USA, 2035. Huit ans après l’apocalypse nucléaire. Personne ne sait qui, pourquoi ou comment les trois quarts des États-Unis ont été ravagés. Seule une bande transversale allant de New York à la Californie a été préservée de l’hiver nucléaire. Dans cette Amérique dévastée, comme des milliers d’autres survivants, John et sa fille Grace errent sur les routes essayant de descendre vers le sud pour y trouver nourriture, travail et un climat plus clément. Sauf que Grace n’est pas une petite fille comme les autres. Elle est ce que l’on appelle une enfant de la bombe : un mutant, un monstre recouvert de poils, muni de crocs et de griffes acérées. Mais un monstre qui aime les poupées, les bonbons et les histoires avant d’aller se coucher. Alors qu’ils entendent parler d’un centre accueillant les enfants comme elle, John et Grace décident de mettre tout en œuvre pour s’y rendre… et découvrir la réalité qui se cache derrière cette légende.

Ce qu’on en pense – Dans ce premier tome, on découvre les restes d’un monde post-apocalyptique.

On rencontre aussi Grace, une enfant mutant recouverte de poils et possédant griffes et crocs. Malgré son apparence, c’est avant tout, une enfant.

Elle apprécie les récits de contes de son papa pour s’endormir mais doit faire face au rejet de la société.

Dans diverses parties du pays, ces enfants sont considérés comme des dieux, des parias ou même des démons.

Ce road trip père / fille pose les bases d’une aventure de survie de deux êtres qui veulent simplement profiter de la vie et de ce qu’il en reste dans cette Amérique post nucléaire. 

Pour vous procurer le livre et lire un extrait Cliquez ici ou Cliquez ici

Candy & Cigarettes T1

A propos de la BD – Elle a 11 ans, il en a 65, ils forment le duo de tueurs à gages le plus efficace du milieu !
Après une carrière brillante dans la police, Raizo n’aspire qu’à couler des jours paisibles, mais sa maigre retraite ne lui laisse pas le choix : il doit multiplier les petits boulots pour joindre les deux bouts. Sa rencontre avec la petite Miharu, tueuse à gages au service d’une mystérieuse organisation, va lui permettre de mettre du beurre dans les épinards et de bafouer allègrement les principes qui ont guidé toute son existence.

Ce qu’on en pense – Gros coup de cœur pour ce manga et son premier tome. On a ici droit à un duo attachant et atypique entre un grand-père retraité de la police qui a un grand besoin d’argent pour son petit-fils et une gamine qui alterne chorégraphies de danse entre copines de classe le dimanche et assassinats le soir.

Au fur et à mesure de l’histoire on en apprend un peu plus sur l’organisation secrète qui se charge de ces meurtres. On découvre par la même occasion comment la gamine a été recrutée.

On a hâte de voir comment la relation entre ces 2 personnages va se poursuivre. 

Pour vous procurer le livre et lire un extrait Cliquez ici ou Cliquez ici

Crossroads

A propos de la BD – Deux artistes nés dans les années 60 confrontent leurs expériences respectives dans deux univers créatifs différents. Ensemble, ils tentent de définir ce qui éloigne et ce qui rapproche Rock et BD.

Si Paco Roca fait de la bande dessinée, c’est parce qu’elle lui permet de parfaire ses connaissances sur les sujets qui le passionnent. Ce livre vient de son amour pour la musique. Durant quatre ans, il va rencontrer régulièrement José Manuel Casañ, le leader du groupe Seguridad social, pour parler de création avec un musicien et comparer histoires et marchés du disque et de la bande dessinée.

Ce qu’on en pense – Cette BD tente de faire le lien entre deux secteurs culturels : la musique et la BD.

Elle fait le pont entre deux artistes espagnols venus de des deux univers différents. A ce titre, il est compliqué pour les lecteurs français de se projeter dans leurs mondes tant les références mentionnées nous sont bien souvent inconnues.

Préparez-vous à faire chauffer Spotify à côté de vous pour y découvrir tous les artistes dont parle le récit.

Mais même si les références nous font défaut, on comprend tout de même l’état des lieux proposé ici concernant l’appauvrissement et la précarisation du milieu culturel pour les artistes, quels qu’ils soient.

Un récit qui plaira aux amoureux de sociologie, probablement beaucoup moins aux autres, comme moi.

Pour vous procurer le livre et lire un extrait Cliquez ici ou Cliquez ici

Visitez notre salon de lecture

Chroniques de Guillaume Ghrenassia