4 BD à lire ou pas ce week-end - Quête spatiale, libido, surhommes et vengeance - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

4 BD à lire ce week-end
Livres, BD, Manga, Comics

4 BD à lire ou pas ce week-end – Quête spatiale, libido, surhommes et vengeance

4 BD à lire ce week-endAujourd’hui on découvre 4 BD de chez Glénat avec une œuvre galactique loufoque, un couple gay nostalgique, une mystérieuse explosion lumineuse et une vengeance en terres amérindiennes. 

Ratafia Delirium – Tome 1 (izneo)

A propos de la BD

Après un sidérant voyage intersidéral, l’équipage du Kouklamoon se retrouve sur une petite planète sans nom, mystérieuse, sauvage et entièrement recouverte d’océans, d’où émerge un petit archipel sans nom au milieu duquel une petite île sans nom cache une petite source sans nom.

L’eau qui coule de cette petite source sans nom aurait en revanche un petit nom : l’eau de jouvence. En effet, selon certaines sources (qu’on se gardera ici de nommer), cette eau donnerait, à celui qui la boit, la jeunesse éternelle !

Bien entendu, cette petite planète sans nom est aussi une planète sans visiteurs, car qui, dans toute la galaxie, serait assez stupide pour croire à ces gnoleries ?

Ce qu’on en pense

J’ai beaucoup ri avec cette BD pleine de références à des œuvres de la pop culture spatiale (E.T., H2G2, Star Wars…). C’est hyper drôle et surtout extrêmement parodique, le tout condensé dans un format de 48 pages.

On retrouve des références modernes comme le « bitcogne » qui est la monnaie virtuelle du monde avec des valeurs qui fluctuent constamment. Après avoir visité cette mystérieuse île au milieu de l’univers, nos aventuriers se rendent compte qu’elle n’est pas prévue pour le rajeunissement.

Ils vont donc partir dans une quête intergalactique pour tenter de soigner l’équipage qui tombera au fur et à mesure malade du « mal blanc ». A chaque rencontre, l’équipage va vivre des aventures toutes plus loufoques les unes que les autres.

Gros coup de cœur pour cette œuvre.

Cliquez sur ce lien ou sur ce lien pour acheter la BD

L’Automne dans le pantalon

A propos de la BD

Comme tout le monde, Conrad et Paul ont vieilli. Mais pire que la perte des cheveux, la prolifération de rides ou la vue qui baisse, les voici désormais confrontés à un problème autrement plus sérieux : la diminution de testostérone provoquant des troubles de la libido, autrement connue sous le tragique nom d’andropause !

Conrad en devient carrément malade : qui aurait imaginé que les affres du temps viendraient porter atteinte au dernier grand plaisir sur Terre ? Heureusement, il peut compter sur Paul et sa légendaire philosophie pour en parler.

Bientôt, il ne leur restera plus que ça…

Ce qu’on en pense

Cette BD parle d’un vieux couple gay allemand dans la cinquantaine qui se rappelle avec nostalgie leurs vies passées de bourlingueur. Avec le temps, ce couple ouvert commence à avoir des galères pour trouver des partenaires sexuels le temps d’un soir.

Au final, les problématiques soulevées dans l’ouvrage sont autant valables pour les couples gays que les autres : baisse de libido avec le temps, difficulté à séduire de nouvelles personnes, performances sexuelles en baisse mais aussi tout simplement l’amour entre deux personnes. 

Une lecture qui parlera peut-être davantage à un public proche de l’âge des personnages du récit. 

Cliquez sur ce lien ou sur ce lien pour acheter la BD

Luminary T1

A propos de la BD

Pitsboro, sud des États-Unis, juillet 1977. Une journée d’été pas tout à fait comme les autres. Les infos annoncent un pic de chaleur jamais atteint depuis plus de trente ans. Billy, jeune employé noir d’un cirque, assiste une tigresse de la troupe mettant bas. Tout le monde assiste, ébahi, au don qui lui permet de maîtriser la bête sauvage.

De l’autre côté du pays, à New-York, une gigantesque explosion de lumière survient au cœur de la ville. Tout dans un rayon de plusieurs centaines de mètres a été littéralement anéanti. Tout, sauf un homme, indemne, au milieu des décombres.

Cet homme, c’est Darby McKinley, admis quelques semaines plus tôt à la clinique d’où provient l’épicentre de l’explosion. Ce serait donc lui l’origine du phénomène. Reste à savoir d’où lui vient ce pouvoir. Et ce qu’il compte en faire.

Ce qu’on en pense

Très intéressant épisode pilote avec plusieurs intrigues et problématiques soulevées dont j’ai hâte de voir l’évolution par la suite. On y trouve de la science-fiction avec une expérience scientifique sur l’homme qui tourne mal et engendre des surhommes.

L’histoire pose aussi la problématique du racisme et du rejet de l’autre parce qu’il est différent. Beaucoup de questions sur cette mystérieuse explosion et ses conséquences.

Jolis dessins,  riches couleurs pour un avant-goût vraiment agréable.

Cliquez sur ce lien ou sur ce lien pour acheter la BD ou sur izneo

The Red Clay Chronicles 

A propos de la BD

Kansas, 1854. Un enfant échappe au massacre de sa famille par une bande de desperados. Recueilli par des Comanches alors qu’il erre, délirant, en pleine forêt, il devient membre à part entière de la tribu.

Entraîné à tuer, il devient Red Clay, un enfant assassin et participe à des razzias d’une violence inouïe – sa peau blanche est un atout pour s’infiltrer en territoire ennemi.

Devenu homme, Red Clay s’apprête ensuite à partir pour le Texas, pour prendre part aux guerres indiennes contre les États-Unis et le Mexique. Mais avant de s’assurer du triomphe de la nation Comanche, il a un compte à régler…

Ce qu’on en pense

Je n’ai pas été particulièrement emballé par cette BD qui se lit assez vite. On va y suivre un jeune gamin blanc recueilli par les Indiens. Il partira en quête des tortionnaires qui ont massacré sa famille et son peuple.

Ce prodige de l’assassinat va enchaîner les coups de hache avant de rejoindre le camp indien contre celui des USA et du Mexique.

Jolie BD mais pas une histoire plus passionnante que cela. 

Cliquez sur ce lien ou sur ce lien pour acheter la BD ou sur izneo

Envie de lire ? Découvrez toutes nos chroniques et avis de lecture ici