4 mangas à lire ou pas ce week-end - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Livres, BD, Manga, Comics

4 mangas à lire ou pas ce week-end

Quatre mangas à lire ce week-end sous la couetteSuper-héros, dérivé de 13 reasons why, romance transpirante et récits courts, on a lu 4 mangas très différents à découvrir sans attendre. 

Shy T1 T2 par Miki Bukimi (Kana) 

A propos de la BD

Dans chaque pays, il existe un héros prêt à sauver le Monde.

L’héroïne du Japon est une grande timide et n’est pas très populaire. Pourtant, Shy fait de nombreux efforts et elle est prête à risquer sa vie pour sauver toute personne qui se trouverait en danger !

Mais Shy devra surtout trouver la confiance en elle nécessaire pour affronter la plus grande menace qui pèse sur la planète…

Ce qu’on en pense

Manga de super héros, les 2 premiers tomes nous présentent la bande de héros du monde entier (Japon, Angleterre, Russie, Suisse…) qui s’occupent du bien de la société terrienne.

Parmi ceux-ci, on découvre Shy qui comme son nom l’indique est extrêmement timide et encore en découverte de ses pouvoirs. Bien évidemment qui dit super héros, dit super vilain.

On va ainsi retrouver le schéma giga classique du shônen avec l’héroïne qu’on va suivre et voir évoluer dans sa courbe de puissance pour venir à bout d’un ennemi mortel.

Ces synopsis m’ennuient terriblement désormais. C’est sans nul doute un problème de génération et d’âge, désormais je me plais davantage à lire des récits seinen ancrés dans une dimension réelle.

Ce manga est aussi disponible chez IZNEO.

Cliquez sur ce lien ou sur ce lien pour acheter le manga 

Many reasons why T1 par Toutarou Minami (Omaké Books)

A propos de la BD

Tsubaki Himeyama est une jolie lycéenne appréciée de tous, sans histoire et très studieuse. Mais à la surprise générale, celle-ci se suicide dans l’enceinte même du lycée !

Au retour de ses obsèques, tous ses camarades de classe trouvent une lettre d’adieu personnalisée sur leur bureau. Qui a bien pu les déposer ? Et que contiennent-elles ?

Afin de déterminer et de comprendre ce qui a pu pousser leur amie Tsubaki à un tel geste, ils décident de lire chacun leur tour le contenu de leur lettre…

Ce qu’on en pense

Je n’ai pas été très emballé à l’issue de la lecture de ce premier tome. La référence à la série 13 reasons why de Netflix est évidente même si pour ma part je n’ai toujours pas vu cette œuvre audiovisuelle pour l’instant.

Malgré l’épais tome qui nous est présenté ici, je n’ai pas l’impression que l’histoire ait vraiment avancé.

On se retrouve ainsi au cœur d’une classe avec un suicide inattendu d’une étudiante et semble-t-il inexplicable. Il va donc falloir analyser les mystérieuses lettres laissées après sa mort sur le bureau de ses camarades de classe.

Bref, un tome 1 assez vide selon moi qui nécessitera donc une lecture des tomes suivants pour voir si la saga vaut vraiment le coup ou pas. 

Cliquez sur ce lien ou sur ce lien pour acheter le manga

Love Fragrance T1 par Kintetsu Yamada (Kana)

A propos de la BD

Asako est employée chez Liliadrop, une entreprise de produits de bains populaire. La jeune femme est complexée depuis toujours par son hyperhidrose, elle transpire énormément.

Un jour, Kôtarô, le « nez » de l’entreprise, qui s’occupe du développement des nouveaux produits, s’approche d’elle. Il trouve son odeur particulièrement inspirante. La jeune femme n’est pas insensible au charme de Kôtarô et ce complexe, qui a tant fait souffrir Asako, pourrait devenir un atout pour l’entreprise ?!

Ce qu’on en pense

J’en ai lu des ouvrages originaux, mais alors celui-là c’est clairement dans le haut du panier des lectures inattendues de ces dernières années. Ici on lit la surprenante romance naissante entre la superstar de la société et une simple comptable à la transpiration démesurée.

Quand dans les premières pages, on lit « je vais sentir votre odeur tous les jours pendant une semaine », ça surprend.

Pas la lecture de l’année, mais mérite de jeter un coup d’œil indéniablement. 

Ce manga est aussi disponible chez Iizneo. 

Cliquez sur ce lien ou sur ce lien pour acheter le manga

Atchoum ! – Naoki Urasawa anthology par Naoki Urasawa (Kana)

A propos de la BD

Huit histoires courtes de Naoki Urasawa sont compilées dans ce recueil récemment paru au Japon. Le volume est introduit par une définition toute personnelle de l’éternuement par l’auteur, ce qui explique aussi le titre incongru du recueil.

S’échappe de manière impromptue. Désigne les histoires courtes, par opposition aux histoires longues sérialisées. Déforme temporairement tout visage, même celui des plus belles femmes.

Les histoires courtes sont en somme, pour Urasawa, aussi éphémères qu’un éternuement ! Mais ne vous y trompez pas, on retrouve dans ces récits quoique courts tout le talent de conteur et de metteur en scène de Naoki Urasawa. Indispensable à tout fan pour découvrir l’auteur sous toutes ses facettes !

Ce qu’on en pense

J’ai bien aimé ce condensé d’historiettes courtes rassemblées dans ce recueil signé Naoki Urasawa. On balaie avec cette palette de récits un spectre large de genres et d’histoires plus ou moins fictionnelles.

Avantage de la BD, elle est en one-shot et donc rassemblée sur un seul et même tome, un format que j’apprécie fortement face aux sagas plus ou moins longues qui inondent le marché du manga. 

Cliquez sur ce lien ou sur ce lien pour acheter le manga

Envie de lire ? D’autres conseils de lecture ici