Capitale (S) l’expo qui met le Street Art au centre de Paris

Expo Capitales - Le Street Art enfin mis à l'honneurCapitale (s) – 60 ans d’art urbain est une exposition hors norme, par sa taille et par son sujet. La ville de Paris a choisi de rendre hommage aux street artistes de la capitale et du monde. ( Photo d’ouverture par Dran)

60 ans d’art urbain à Paris sont montrés au public au travers du prisme de plus de 70 artistes et collectifs.

Peinture, écriture ou graffitis, cali-graffiti, mosaïque, affiches, collages, lettrages …l’art urbain est protéiforme et utilise non seulement les murs de Paris mais aussi des médiums aussi divers que surprenants.

Messages subliminaux, humour ou engagement politique, l’art urbain est partout et chacun peut à loisir repérer, s’arrêter, chasser ces œuvres souvent éphémères ou cachées qui communiquent avec nos espaces.

Madame

Un art en mouvement qui ne s’essouffle pas

Dans les années 1960-70, les précurseurs comme Villeglé, Raymond Hains, Ernest Pignon-Ernest ou Zlotykamien ouvrent la voie à des explorations urbaines. Tantôt masqués ou à visage découverts, ils créent sans relâche. Ils incarnent, jusqu’à aujourd’hui, un seul mouvement et plusieurs directions.

Zlotykamien

A gauche Jérôme Mesnager à droite Jeff Aerosol

L’exposition Capitale (s) s’attache à dérouler l’évolution de l’art de rue. Décrié au début, cet art entre peu à peu dans les mœurs et notre paysage visuel.

Un Tag, un pochoir ou un collage n’est jamais neutre, il délivre toujours un message à celles et ceux qui les croisent.

C215, Miss.Tic, André, Swoon, Banksy, Psyckoze, Ludo, Sowat, Slice, Invader et bien d’autres nous interpellent au détour d’une ballade dans Paris et dans le parcours de l’expo conçu comme un dédale de rues.

Miss.Tic

Invader

So What

Banksy

Shepard Ferey

C215

Art urbain ou Street-Art ?

Le Street-Art (littéralement l’art de la rue) est le mot clef pour parler de ce mouvement, mais au fil du temps on se rend compte que “l’art urbain” devient une terminologie plus appropriée. Il s’affiche dans les rues mais aussi dans des lieux clos comme le métro, les catacombes, les galeries, récemment au musée de la Chasse et aujourd’hui dans la grande salle d’expo de la mairie de Paris.

D’ailleurs, pour l’occasion, 28 œuvres inédites ont été conçues pour l’exposition. Elles sont placées ça et là, au détour d’un escalier ou d’un couloir et s’inscrivent parfaitement dans le mouvement.

Cristobal-Diaz

Swoon

L’art Urbain s’expose aussi en virtuel

Si vous allez voir l’exposition Capitale(s), vous verrez placé au sol quelques QR code, activez vos smartphones pour voir les oeuvres  de Kashink, Kraken et Madame s’animer sous vos yeux. Vous irez encore plus loin avec la réalité augmentée pour pénétrer dans une pièce virtuelle secrète de l’exposition. 

Enfin, essayez-vous au graff grâce aux aérosols virtuels mis à votre disposition pour créer votre fresque ! 

Capitale(s) est une expo riche, ludique, interactive et étonnante qui commence il y a 60 ans pour ne jamais se terminer.  Capitale(S) c’est jusqu’au 11 février 2023 et c’est gratuit ! 
Intéressés par le Street-Art consultez notre rubrique
Découvrez le catalogue de l’exposition Cliquez ici ou Cliquez ici 
Envie de voir des expos ? Consultez d’autres reportages ici

Zevs