Expo Vivian Maier - Du Selfie au regard sur les autres, la Mary Poppins de la photo - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Culture

Expo Vivian Maier – Du Selfie au regard sur les autres, la Mary Poppins de la photo

Expo Vivian Maier Musée du LuxembourgEntrons dans l’univers photographique de Vivian Maier. Telle est la proposition du Musée du Luxembourg (Paris) pour cette exposition exceptionnelle.

Jusqu’au 16 janvier 2022, Les photographies, les films Super 8 et les voix de Vivian Maier emplissent les murs de ce beau musée. Réservez votre entrée ici 

Du Selfie à la Street Photographie

Vivian Maier est née en 1926. Durant quarante années elle a été gouvernante. Pendant son temps libre elle photographie, d’abord elle-même puis elle fait des incursions à l’extérieur et photographie les gens qui passent dans la rue. Elle immortalise aussi l’enfance des bambins dont elle a la garde.


La première partie de l’exposition est jalonnée d’autoreprésentations. On pourrait dire aujourd’hui, que l’artiste était la reine du Selfie avant l’heure. Ombre d’elle-même, image dans l’image, Vivian Maier se cherche.

Et ce n’est qu’ensuite, même si elle ne s’est pas forcément trouvée, qu’elle va vers les autres offrant au public, une vision bien à elle de la société américaine. La photographe passe tour à tour de l’autoportrait à la Street Photographie avec talent et sensibilité.

Vivian Maier informe par sa manière de regarder

Ce n’est que 2 ans avant son décès, en 2007, qu’on découvre son œuvre.

Plus de 120 000 images photographiques, des films, des sons… Elle rejoint alors la cour des grands. Elle qui a toujours été discrète, se retrouve propulsée au rang des plus grands : Diane Arbus, Robert Frank, Helen Levitt


L’exposition a pris le parti de montrer presque exclusivement des noirs et blancs. La puissance et la portée des clichés est phénoménale.

Pourtant, la Mary Poppins de la photographie ne photographie pas que ses visions du quotidien, les rues de NYC, de Chicago, mais surtout les gens.

D’abord avec des portraits pris sur le vif, puis avec des focus rapprochés : une main tenant un journal, un talon aiguille, une jupe qui se soulève… La rue semble un théâtre pour Maier. Sans jouer la comédie, elle s’attache à montrer la misère, la douleur, l’incrédulité, mais aussi l’amour. Ses photos, ses films, informent sur les époques traversées.
Pour réserver votre entrée Cliquez ici
Découvrez aussi le très beau catalogue de l’exposition de la RMN Cliquez ici ou  Cliquez ici
Envie de voir des expos ? Consultez notre rubrique ici