Festival de la BnF : La Bibliothèque parlante 2019 - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

bnf generique
Culture

Festival de la BnF : La Bibliothèque parlante 2019

bnf generique

La Bibliothèque nationale de France (BnF) lance une nouvelle édition de la Bibliothèque parlante en partenariat avec France Culture, La Comédie-Française et le Printemps des Poètes. 

Les 24, 25 et 26 mai 2019, le son et l’écrit viennent à vous pour de belles rencontres à la BnF.

Des salles de lecture aux auditoriums en passant par le jardin exceptionnellement ouvert au public, c’est l’occasion de découvrir la BnF autrement, à travers des lectures, performances et spectacles portés par une distribution prestigieuse, qui rythmeront le festival.

Lors de la soirée inaugurale du 24 mai, un hommage à Notre-Dame de Paris sera rendu avec un mapping visuel, à partir de 22 h, sur 2 tours de la BnF. La bibliothèque exposera exceptionnellement, le 25 et 26 mai, le manuscrit autographe de « Notre-Dame de Paris » de Victor Hugo.

Le festival s’inspire pour cette nouvelle édition de l’exposition Manuscrits de l’extrême, péril, prison, passion, possession, qui présente des textes rédigés dans des situations extrêmes.

Adonis, Sandrine Bonnaire, Frédéric Boyer, Suliane Brahim de la Comédie-Française, François Chattot, Judith Chemla, Julie Depardieu, Natalie Dessay, Anna Gavalda, Marie-Hélène Lafon, Denis Lavant, Denis Podalydès, Laurent Stocker, donneront leur voix pour aller à la rencontre de textes étonnants.

Le programme est riche et varié. Voici un petit florilège des temps forts du festival.

Parmi les lectures : Lettres d’amour d’un soldat de vingt ans de Jacques Higelin Lecture par Sandrine Bonnaire, accompagnée par Alice Botté à la guitare.

Les Lectures au jardin, en association avec le Printemps des Poètes.

Anna Gavalda sera présente. Elle a connu son tout premier succès sur un alexandrin involontaire : « Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part » et ne cesse dans son œuvre de semer de la poésie en contrebande. Elle dévoile ses « vers de survie ».

Les lectures masquées vous attendent : Plongés dans l’obscurité, vous êtes invités à écouter des extraits du roman mythique de Luis Sepulveda, Le Vieux qui lisait des romans d’amour (Ed Métaillé), et de l’essai stupéfiant de Svetlana Aleksievitch, La fin de l’homme rouge (Ed. Actes Sud), portés par la voix d’Arlette Desmots.

« De l’amour » chez Berlioz : extraits choisis et lus par Julie Depardieu.

Entrée libre pour certains moments de la Bibliothèque parlante et sur réservation Cliquez ici 

Consultez notre rubrique Culture