Amazon Ventes Flash et Promotions
Amazon Ventes Flash et Promotions
JMLDA - C'est la Journée Mondiale du Livre et du Droit d’auteur - IDBOOX

Abonnez-vous a notre newsletter

JMLDA – C’est la Journée Mondiale du Livre et du Droit d’auteur

23 avril 2018 ·

JMLDA journée mondiale du livreEn 1995, l’UNESCO a instauré la Journée Mondiale du Livre et du Droit d’auteur (JMLDA) le 23 avril.

L’objectif de cette journée,  est de promouvoir la lecture, l’industrie éditoriale et la protection de la propriété intellectuelle à travers le droit d’auteur dans le monde. 

Chaque année, une ville est désignée comme capitale mondiale du livre.

En 2018, c’est Athènes qui a été choisie pour la qualité de ses programmes en soutien au secteur du livre, qui ont facilité l’accès aux livres à l’ensemble de la population, et notamment aux migrants et aux réfugiés.

La JMLDA c’est aujourd’hui

La Directrice Générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay déclare à propos de la JMLDA : « Célébrant le livre, nous célébrons des activités – écrire, lire, traduire, publier – par lesquelles l’être humain s’élève et s’accomplit ; et nous célébrons, fondamentalement, les libertés qui les rendent possibles. Le livre se tient au point de rencontre des libertés humaines parmi les plus essentielles, au premier rang desquelles les libertés d’expression et d’édition. Ces libertés sont des libertés fragiles. Confrontées à de nombreux défis, de la remise en cause du droit d’auteur et de la diversité culturelle aux menaces physiques auxquelles sont exposés les auteurs, les journalistes et les éditeurs dans de nombreux pays, elles se voient aussi, jusqu’aujourd’hui, niées dans les attaques contre des écoles, les destructions de manuscrits et de livres. »

JMLDA la grogne des auteurs

Le collectif d’auteurs #Payetonauteur s’est adressé le 18 avril à l’UNESCO en réclamant,  à juste titre, une rémunération pour leurs interventions lors de cette journée hautement symbolique où le droit d’auteur est placé comme un porte-étendard. 

Les auteurs français mettent en avant la précarité de leur statut. Sur leur site ils interpellent : « L’UNESCO, organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture semble ignorer qu’un auteur et/ou un illustrateur a besoin de gagner sa vie. Peut-on défendre la culture, mais pas la rémunération des créateurs ? ».

A l’heure où nous écrivons cet article, l’UNESCO est restée sourde à la demande des auteurs.

Pour suivre toutes les manifestations liées à la JMLDA, c’est ici

 

Catégories : Culture
Tags: ,
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2018 IDBOOX All rights reserved