Une balade numérique et touristique sur les Pas de Victor Hugo - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

La première route Victor Hugo en France
Culture

Une balade numérique et touristique sur les Pas de Victor Hugo

La première route Victor Hugo en France

En juin dernier, le département de la Manche inaugurait les premières bornes numériques « Sur les pas de Victor Hugo ». 

Aujourd’hui, 9 bornes interactives  dédiées aux voyages de Victor Hugo sont disponibles sur diverses routes de la région.

Une promenade et des pauses littéraires et numériques

Avec l’aide de Gérard Pouchain, des Archives départementales, de l’agence d’attractivité du territoire Latitude Manche, et de Manche numérique, le Conseil départemental a ainsi travaillé à la création d’une route littéraire composée de neuf étapes.

Du Mont-Saint-Michel en passant par Granville, Saint Lô, ou encore Cherbourg, des bornes numériques enrichissent le territoire d’informations sur le périple de l’écrivain sous forme textuelle et iconographique.

Pour cela, rien de plus simple, il suffit d’avoir un smartphone ou une tablette et l’application Kit’M à télécharger sur Google Play ou iTunes. Celle-ci s’utilise ensuite hors connexion. Et pour favoriser l’accessibilité, les textes de l’auteur sont également disponibles au format audio, en mode podcast, via l’application.

Sur les pas de Victor Hugo – Comment ça marche ?

Lorsque vous apercevez ces bornes numériques (cf photo ci-dessus), arrêtez le moteur, sortez votre smartphone et scannez la borne.

Vous avez alors accès à des textes, des images, des explications, en lien avec Victor Hugo qui est passé par là, il y a très longtemps.
L’application dispense les contenus en français et en anglais selon le choix du voyageur.

Le lancement de ce parcours numérique a lieu 183 ans après la visite de Victor Hugo sur le territoire.

9 bornes sont ainsi disséminées couvrant le parcours suivant : Le Mont-Saint-Michel, Les falaises de Champeaux, Granville, Coutances, Saint-Lô, Carentan, Barneville-Carteret, Cherbourg et Barfleur.

Victor Hugo écrivait : « Le Mont-Saint-Michel est pour la France ce que la grande pyramide est pour l’Égypte. Il faut le préserver de toute mutilation. Il faut que le Mont-Saint-Michel reste une île. Il faut conserver à tout prix cette double oeuvre de la nature et de l’art ».