IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture high-tech

Honor Magic 6 Pro
Honor Magic 6 Pro

Bibliothèques ouvertes le soir et le dimanche, une pétition circule

IDBOOX_ebook_bibliothèqueL’association Bibliothèques sans frontières a mis en ligne une pétition pour réclamer l’extension horaires d’ouverture des bibliothèques en France.
“Ouvrons + les bibliothèques !” demande l’ouverture de ces espaces publics, plus tard le soir, les week-ends et pendant les vacances scolaires.

Le texte explique : «A 18h, à la sortie des bureaux, la plupart des bibliothèques municipales ont fermé leurs portes. Aujourd’hui en France, les horaires d’ouverture des bibliothèques sont insuffisants, souligne le communiqué. Rien ne justifie que le soir, le dimanche et pendant les vacances scolaires, l’offre culturelle se limite aux seuls cinémas et théâtres. Ailleurs en Europe, nombre de bibliothèques ouvrent jusqu’à 22h et systématiquement le dimanche».

L’Association des Bibliothécaires de France (ABF) soutient l’appel et de nombreux personnages de la culture également : Eliette Abecassis, Olivier Barrot, Geneviève Brisac, Catherine Cusset, Dany Laferrière, Erik Orsenna, Lilian Thuram, Benjamin Stora.

Il faut reconnaître que les horaires des bibliothèques ne sont pas adaptées notamment lorsqu’on travaille.  Le texte de la pétition précise : « Ailleurs en Europe, nombre de bibliothèques ouvrent jusqu’à 22h et systématiquement le dimanche. A Copenhague, à Amsterdam, les bibliothèques publiques frôlent les 100 heures d’ouverture hebdomadaire contre 30 heures en moyenne en France ».

Concernant les bibliothèques municipales, une expérience très intéressante est actuellement menée en Irlande, celle-ci est désormais ouverte 24h sur 24 (Lire notre article)

A l’heure où nous rédigeons cet article 2240 signatures ont été enregistrées. Pour signer la pétition, c’est ici

1 COMMENTS

  1. pas très honnete de comparer er deux grandes villes à un pays.c’est n’importe quoi du point de vue méthodologique de la comparaison.
    et puis il faudrait nous donner en réference le nombre d’employés, les salaires, le statut professionnel. Quand tous les jours on supprime des postes dans la fonction publique on croit rever …de voir si peu d’interet de nos écrivains pour le service public et les conditions dans lesquelles il s’exerce.
    je pense qu’il faudrait plutôt defendre l’idéee de partager le travail entre tous pour permette à chacun de pouvoir venir en bibliothèque en journée et eviter la folie de notre monde.

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *