La France sera l’invitée d’honneur du Salon du Livre de Francfort 2017 - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Salon du livre de Paris IDBOOX
Economie du livre

La France sera l’invitée d’honneur du Salon du Livre de Francfort 2017

Salon du livre de Francfort IDBOOXIra, ira pas ? L’Allemagne a invité la France il y a trois ans pour être à l’honneur de la Foire du Livre de Francfort en 2017, mais cette invitation était restée sans réponse.

Manuel Valls a tranché. Profitant de sa visite à Berlin, le Premier Ministre a déclaré que «la France acceptait avec enthousiasme d’être l’invitée d’honneur de la Foire du Livre de Francfort en 2017.»

Il faut dire que revêtir ce rôle éminent d’invité d’honneur à la Foire de Francfort coûte de l’argent ; entre 5 et 9 millions d’euros selon ce qui se murmure dans les milieux autorisés, alors en période de restriction budgétaire ce n’est pas un petit investissement.

Le 10 septembre, le Syndicat National de l’Edition (SNE) a lancé un appel au gouvernement par voie de communiqué, l’exhortant à répondre positivement aux organisateurs de la foire et espérant que « […]l’Etat appréciera à sa juste valeur cette prestigieuse invitation et qu’il y répondra favorablement, en décidant d’attribuer des moyens exceptionnels à cet évènement, qui contribuerait au rayonnement culturel de la France et de la francophonie.»
Le SNE a également souligné «l’importance de renforcer les initiatives franco-allemandes et européennes en faveur des industries culturelles, créatrices de richesse, de diversité et de lien social. »

Une question de taille reste en suspens, qui va payer la facture ?

Manuel Valls n’a pas donné de détail concernant ce point, l’Etat débloquera sûrement des fonds mais à quelle hauteur ? Certaines instances comme le SNE, le Centre National du Livre (CNL) ou le Bureau International de l’Edition Française (BIEF) seront certainement mis à contribution…

Le temps presse, tous ces « détails » devront être réglés rapidement avant le grand raout de 2017.

Source : Le Nouvel Observateur