Les chiffres de Lagardère Publishing - Hachette en pleine crise sanitaire - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

cdiscount librairie livre
Economie du livre

Les chiffres de Lagardère Publishing – Hachette en pleine crise sanitaire

librairie carte click and collect crise sanitaire

Le groupe Lagardère a communiqué ses chiffres pour le premier trimestre 2020. Comme on s’y attendait, le groupe d’édition enregistre une baisse d’activité pour le livre, notamment pour mars, correspondant au début du confinement et à la crise sanitaire. 

la baisse du chiffre d’affaires (- 3,3 %) est enregistrée principalement en France suite à la fermeture durant la deuxième partie du mois de mars d’une grande partie des points de ventes en lien avec la crise sanitaire.

Voici les chiffres pays par pays pour le livre, les ebooks et le livre audio 

Au 1er trimestre 2020, le chiffre d’affaires de Lagardère Publishing s’établit à 457 M€, soit – 0,8 % en données consolidées et – 3,3 % en données comparables.

L’écart entre les données consolidées et comparables s’explique par un effet de change favorable de + 7 M€ relatif principalement à l’appréciation du dollar américain et de la livre sterling, et dans une moindre mesure, par un effet de périmètre positif de + 5 M€ lié aux acquisitions courant 2019 de Gigamic et de Short Books.

Les chiffres ci-dessous sont à données comparables.
La baisse du chiffre d’affaires en France (- 9,4 %) s’explique sur le mois de mars par le début du confinement instauré par le gouvernement suite à la crise sanitaire.

La baisse se concentre sur les segments Trade. Les activités de Distribution sont également perturbées, alors que le poids modéré des activités numériques ne permet pas de compenser le repli des ventes physiques.

Aux États-Unis, l’activité est en nette hausse (+ 6,8 %) tirée par le succès chez Orbit de la saga The Witcher d’Andrzej Sapkowski (tant en print qu’en e-books) et par la forte progression du livre audio numérique avec notamment les succès de Talking to Strangers de Malcolm Gladwell et de la saga The Witcher.

La part des e-books sur le total des ventes US représente 16,8 % au T1 2020 vs 17,4 % au T1 2019. La part des livres audio numériques sur le total des ventes US progresse de près de 4,5 points, à 14,4 % au T1 2020 vs 10,0 % au T1 2019.

Le chiffre d’affaires au Royaume-Uni (-5,5%) est en repli en raison d’un programme de parution moins étoffé en littérature, néanmoins atténué par le succès de la saga The Witcher chez Orion dans tous les formats.

La part des e-books sur le total des ventes UK représente 17,8 % au T1 2020 vs 16,8 % au T1 2019. La part des livres audio numériques sur le total des ventes UK représente 6,2 % au T1 2020 vs 3,8 % au T1 2019.

L’activité de la zone Espagne / Amérique latine est en léger repli (- 2,3 %), avec un mois de mars pénalisé par la mise en place de l’état d’urgence et des mesures de confinement en Espagne, alors que le Mexique enregistre une légère croissance.

La baisse des Fascicules (- 6,1 %) résulte de la combinaison d’une réduction du nombre de lancements en 2020, de l’effet défavorable de comparaison avec un très bon 1er trimestre l’an passé, qui comprenait de beaux succès au Japon et en France, et des effets de la crise sanitaire durant le mois de mars principalement sur les ventes en kiosques, en France notamment.

Au 1er trimestre 2020, le poids du livre numérique dans le chiffre d’affaires total de Lagardère Publishing s’établit à 9,7 % contre 9,1 % au 1er trimestre 2019, et celui du livre audio numérique à 5,9 % contre 3,8 % au 1er trimestre 2019.

Lire d’autres articles sur la crise sanitaire