Les chiffres Hachette pour 2016 livres imprimés et ebooks - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

etudiants ebooks generique
Economie du livre

Les chiffres Hachette pour 2016 livres imprimés et ebooks

France consultation internet sur smartphones plus importante que sur PCLagardère Publishing a dévoilé ses chiffres pour le 4ème trimestre 2016 et pour l’année au global. 

Vous trouverez ci-dessous les données communiquées par le groupe Lagardère.

Le chiffre d’affaires 2016 s’élève à 2 264 M€, soit + 2,5 % en données comparables et + 2,6 % en données consolidées, l’écart s’expliquant par un effet de périmètre favorable (+ 70 M€), principalement lié à l’acquisition de Perseus aux États-Unis, et par un effet de change négatif (- 68 M€), lié en particulier à la dépréciation de la livre sterling.

En 2016, la croissance de l’activité est portée par le Royaume-Uni (+ 11,0 %), qui bénéficie du succès de Harry Potter and the Cursed Child en langue anglaise dans le monde (sauf aux États-Unis et au Canada), et par la bonne performance des Fascicules (+ 5,7 %) notamment au Japon, en Espagne et en Argentine.

En France (+ 1,5%), la bonne performance de l’Éducation, portée par la réforme scolaire, a été partiellement atténuée par un effet de comparaison défavorable lié au succès d’Astérix en 2015 et à un moindre programme de parution en Littérature générale.

Au 4e trimestre 2016 :
À 619 M€, l’activité est en léger retrait en données comparables, à – 1,4 % (- 2,0 % en données consolidées). L’écart entre ces deux variations s’explique essentiellement par un effet de périmètre positif (+ 22 M€) et un effet de change négatif (- 26 M€).

Les chiffres ci-dessous sont à données comparables.

En France (- 6,4 %), le recul de l’activité est lié principalement à l’Illustré, impacté par un effet de comparaison défavorable lié à la parution d’Astérix au 4e trimestre 2015, et à la Distribution.

Aux États-Unis, l’activité est en recul (- 12,4 %) en raison d’un programme de parutions moins étoffé qu’au quatrième trimestre 2015, malgré la poursuite de la croissance de l’audiobook et de la Distribution.

Au Royaume-Uni, l’activité affiche toujours une forte croissance (+ 17,5 %), portée d’une part, par le succès des parutions de Harry Potter and the Cursed Child et de Fantastic Beasts et, d’autre part, par le segment jeunesse avec notamment la parution de Pokémon.

La zone Espagne / Amérique latine est stable (+ 0,7 %), malgré l’effet de comparaison défavorable au 4e trimestre 2015 lié à la parution d’Astérix, compensé par une opération ponctuelle d’export en Amérique latine.

Les Fascicules sont en croissance (+ 4,7 %), grâce au succès des parutions de Disney Tsum Tsum au Japon et à la bonne performance de l’activité en Espagne et en Argentine.

Au 4e trimestre, le poids du Livre numérique dans le chiffre d’affaires total de Lagardère Publishing s’établit à 7,6 % contre 7,5 % au quatrième trimestre 2015.