Les librairies enfin considérées comme "commerce essentiel" en cas de confinement - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Economie du livre

Les librairies enfin considérées comme “commerce essentiel” en cas de confinement

librairie chiffres ventes covid 19 livresC’est une excellente nouvelle pour les libraires et les lecteurs ! Selon un décret publié vendredi 26 février au Journal officiel, les librairies restent ouvertes en cas de confinement partiel le week-end.

Les enseignes indépendantes ont désormais le droit d’ouvrir de 6h à 18h, heure du couvre-feu. C’est également le cas pour les disquaires.

Lors des précédents confinements, les librairies étaient contraintes de fermer leurs portes car celles-ci étaient considérées comme « commerce non essentiel ».

Roselyne Bachelot, Ministre de la Culture a déclaré à l’AFP, “Les librairies sont des commerces essentiels. Cela n’a jamais fait aucun doute. Lors du deuxième confinement, la possibilité du cliqué-emporté et la gratuité des frais d’expédition des livres offerte aux libraires ont permis de maintenir leur activité”.

Ce décret a été signé quelques heures avant le confinement partiel dans les Alpes-Maritimes et le Dunkerquois (lire nos articles).