Chiffres clés - Livre, musique, jeu, film, l’accès en ligne aux contenus culturels - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

contenus culturels en ligne etude hadopi 2019
Etudes

Chiffres clés – Livre, musique, jeu, film, l’accès en ligne aux contenus culturels

contenus culturels en ligne etude hadopi 2019La Hadopi et OpinionWay ont réalisé une étude sur l’accès aux biens culturels dématérialisés des Français. 

Livres numériques, jeux vidéo, films, musique ces différents contenus culturels ont été minutieusement étudiés.

Premier constat, en France, on consomme 1h13 en moyenne par jour, de contenus culturels. Ils occupent les trois quarts du temps passé en ligne par les internautes.

75% du temps passé sur Internet

La culture occupe une large part du temps passé sur Internet. L’accès aux biens culturels dématérialisés représente en moyenne 8h28 par semaine (75% du temps), à comparer aux 11h20 hebdomadaires passée par les Français sur Internet en général (1h37 mn par jour).

L’étude souligne que : 82 % des internautes ont réalisé au moins un acte de consommation d’un bien culturel dématérialisé durant la semaine d’interrogation.

Jeux, séries, musique

54 % des internautes ont écouté de la musique en ligne durant les sept derniers jours précédant l’enquête.

Avec une durée d’écoute hebdomadaire moyenne de 4h46 (soit environ 41 mn par jour), la musique en ligne est en troisième place en termes de temps qui est consacré aux pratiques culturelles en ligne, derrière les jeux vidéo et les séries.

Concernant le visionnage de séries, les Français y consacrent 5h35 en moyenne par semaine.

24 % des internautes français jouent à des jeux vidéo en ligne et seulement 14 % y ont joué durant la semaine d’interrogation.

Si ces joueurs représentent une proportion relativement faible de la population internaute, en revanche, ils sont particulièrement assidus, y consacrant en moyenne 6h18 heures par semaine, soit près d’une heure par jour (54 mn).

livres numeriques contenus culturels hadopi

Les livres numériques

Les lecteurs de livres numériques consacrent un temps relativement long : 3h42 par semaine, soit 32 mn en moyenne par jour.

Les trois quarts des actes de lectures numériques durant la semaine sont consacrés aux livres. Le quart restant aux bandes dessinées au sens large, incluant les comics et mangas.

Avec 2,9 livres numériques lus en moyenne par semaine, les lecteurs de livres numériques apparaissent comme de gros lecteurs.

L’étude sur les pratiques culturelles des Français montrant que le nombre moyen de livres lus par an et par lecteur est de 16 livres.

Pour la Hadopi, Ce chiffre élevé s’explique également par la présence plus importante en numérique de formats courts, souvent consommés sur smartphone.

La grande majorité des actes d’accès à des livres numériques concernent des actes de téléchargement (56 % des actes) et le mode hors ligne (15 % des actes).

Le streaming reste encore limité (22 %) du fait d’une offre encore en progression et ne répondant peut-être pas nécessairement aux attentes des lecteurs – à l’exception des lecteurs de bandes dessinées.

Abonnement, achat ou piratage pour les contenus culturels dématérialisés?

24 % des consommateurs de l’échantillon possédaient au moins un abonnement payant.

Ils dépensent en moyenne 20,30 € par mois pour les abonnements (musique, vidéo à la demande par abonnement (VàDA), jeu vidéo et livre numérique). Pour les ebooks la somme s’élève à 22.90 euros.

Les secteurs du livre numérique et du jeu vidéo proposent un double modèle économique de streaming légal par abonnement et d’achat à l’acte.

21 % des lecteurs de livres numériques et 23 % des joueurs de jeux vidéo, ont utilisé leur abonnement payant à une plateforme légale.

Toutefois, cela ne les empêchent pas d’acheter des livres ou des jeux vidéo à l’unité (pour respectivement 29 % et 21 % pour des montants de 22,90 € et 44,90 €).

A l’inverse, les offres de musique, films et séries en ligne tendent de plus en plus vers une logique d’abonnement, au détriment d’achats à l’acte : moins de 10 % des consommateurs de ces biens y ont eu recours durant la semaine d’interrogation.

A noter que lors de l’étude, 28% des internautes ont accédé au moins une fois, à des contenus culturels de façon illicite.

Consultez notre rubrique dédiée aux études et statistiques