Confinement et déconfinement – Les tendances du marché du livre chiffres clés - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

marche du livre gfk confinement crise sanitaire
Etudes

Confinement et déconfinement – Les tendances du marché du livre chiffres clés

marche du livre gfk confinement crise sanitaireGfK a réalisé une étude très intéressante sur les français et le livre pendant le confinement.

Les données GfK confirment le sondage effectué auprès des éditeurs par le SNE (lire notre article).

La chute des ventes de livres a été brutale pendant la période de confinement. Malheureusement, l’institut ne mentionne pas les achats de livres numériques qui ont légèrement atténué les pertes, toujours selon le SNE.

Confinement et livres les chiffres clés

Les Français ont acheté plus de 15 millions de livres entre les semaines 12 et 19 2020, soit une baisse de -60% par rapport à 2019.

Quand on détaille ces données, on voit que les livres de poche enregistrent une baisse de 55% en volume. Les livres dits Grand format accusent une baisse de 75%.

Les enfants n’étant pas à l’école, les parents ont compensé en achetant des livres. Ce segment accuse une baisse « moins importante ». Le parascolaire enregistre une chute de 17%. Mais, les cahiers de vacances tirent leur épingle du jeu avec une hausse des ventes de 25%. Idem pour les cahiers de soutien (+54%). Toutefois, les livres jeunesse au global enregistrent une baisse de 53%.

Les modes d’achat et autres données pendant le confinement

1 acheteur de biens culturels sur 10 a utilisé un mode “sans contact” pendant le confinement et continuera à le faire après.

En effet, avant le confinement, 29% des français ont acheté des livres via les sites internet. Pendant le confinement ce chiffre grimpe à 42%. Post confinement le chiffre baisse à 28%.

Les magasins physiques resteront les points de vente préférés des Français pour l’achat de biens culturels, post-confinement. A noter que le click & collect ou Drive séduit aussi. Pendant le confinement, ils sont 9% à choisir ce mode d’achat.

Un peu de positif dans tout cela

Les Français n’ont pas arrêté d’acheter des livres. Ils ont même passé plus de temps à lire (34%) vs écoute de musique en streaming 33%, ou, jouer aux jeux vidéo (31%)

Le confinement n’a pas démotivé les français à retourner dans les magasins à partir du 11 mai. En effet, 64% des sondés considèrent les magasins physiques comme circuit d’achat principal post-confinement.

Les données Consumer Pulse Covid-19 identifient un intérêt certain pour les achats « sans contact ». Ils séduisent 1 acheteur de biens culturels sur 10, qu’ils soient réalisables via grandes surfaces ou petits spécialistes / librairies.
Vous trouverez les Top 10 des ventes pendant le confinement au début de l’article.

Lire d’autres études sur le marché du livre Cliquez ici