France – Quelle offre numérique en bibliothèque ? Chiffres Clés 2022

bibliotheque et numerique chiffres cles 2022
Le Ministère de la Culture a mandaté Ipsos pour évaluer l’offre numérique disponible dans les bibliothèques publiques.

2014 bibliothèques municipales, intercommunales ou départementales ont répondu à cette enquête. 514 d’entre elles déclarent proposer au public une offre numérique.

Par offre numérique on entend : ebooks, livres audio, musique, presse, jeux vidéo, autoformation dématérialisés…

Dans les villes de plus de 20.000 habitants, 83% des bibliothèques proposent une offre numérique. Et, 90% des bibliothèques départementales proposent également une offre numérique. (voir la répartition ci-dessous)

bilan bibliotheque ebook

Quelle est la répartition des offres numériques dans les bibliothèques ?

L’étude constate que les inscriptions aux offres numériques ont augmenté de 85% entre 20219 et 2020. Cela est d’autant plus vrai dans les bibliothèques de grande taille avec +79%.

Les contenus d’autoformation représentent (79%), la presse (78%) et les vidéos (72%). Ce sont les ressources les plus proposées. Arrivent ensuite la musique (64%), les livres numériques (63%) et les livres audio (50%). Les autres catégories de ressources numériques tombent ensuite à 15% ou moins.

Quel accès pour les usagers ?

Plus une bibliothèque est de grande taille plus elle propose un portail web en son nom (77% ) et 71% pour les bibliothèques départementales.
21% des bibliothèques de grande taille, et 88% des bibliothèques départementales mettent leurs ressources numériques à disposition pour d’autres bibliothèques.

Fourniture de matériel liseuses, tablettes etc.

Les bibliothèques sont pourvoyeuses de matériels (77%) en mettent à la disposition des visiteurs. Les ordinateurs représentent 68% de ce matériel. Ils sont suivis par les tablettes (34%), liseuses (31%).

De plus, 42% de ce matériel peut être emprunté et dispose de contenus préchargés (78%).
Les ebooks constituent l’offre préchargée la plus importante : (92%) ; viennent ensuite les jeux vidéo (23%), les livres audio (20%), la presse (10%), etc.

Quel budget pour les bibliothèques ?

41 874€ en moyenne par an c’est le budget moyen pour les ressources numériques dans les grandes bibliothèques. Celui-ci grimpe à 50 826 € en moyenne pour les bib départementales. Les fonds pour le numérique ont d’ailleurs augmenté de 5% entre 2020 et 2021.
Par ailleurs, en moyenne, 2,3 agents sont en charge des ressources numériques.

Dans les petites collectivités, 8 bibliothèques sur 10 proposant des ressources numériques en bénéficient à titre gratuit. C’est le cas également de 65% bibliothèques de taille moyenne, ainsi que de 21% de bibliothèques de grande taille.
Avec la pandémie, 20% des bibliothèques ont envisagé une augmentation du budget d’acquisition de ressources numériques (84% suivi d’effet). Cela n’a pas été le cas pour 66% d’entre elles.

Quelles attentes des bibliothèques vis-à-vis des contenus numériques ?

Merci de vous référer au tableau ci-dessous

Bilan bibliotheque ebook

Quels freins avec le numérique ?

Parmi les freins rencontrés, les difficultés financières sont le plus souvent citées. (voir le graphique ci-dessous pour le détail).

Bilan bibliotheque ebook

Quid de PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) ?

L’offre proposée par Dilicom pour le prêt est de plus en plus importante (en nombre de titres).
22% des bibliothèques ont recours à l’offre PNB. Elles sont 62% pour les bibliothèques de plus de 20 000 habitants, et 71% pour les bibliothèques départementales. L’ancienneté de mise à disposition est d’un peu plus de 3 ans en moyenne.
Entre 2019 et 2020 on constate + 83% du nombre moyen de titres proposés en prêt par les bibliothèques via PNB. Et, entre 2020 et 2021, c’est +65%.
Par ailleurs, la part de l’offre PNB empruntée a doublé entre 2019 et 2020, passant de 19% à 38% en 2020.

Et le livre audio ?

Un quart des bibliothèques proposant PNB ont acquis des livres audio via le dispositif, avec 72 livres en moyenne.

Les livres audio sont demandés à 78%. Parmi les bibliothèques qui n’ont pas acquis de livres audio via le dispositif, 26% invoquent la volonté de ne pas saupoudrer le budget, ou mettent en avant le coût élevé (16%) ainsi que l’attente de la possibilité de téléchargement (16%). 

La DRM LCP où en sommes-nous ?

La DRM LCP est mise en place par la moitié (50%) des établissements utilisant PNB.
12% ne l’ont pas mise en place. La DRM LCP a été mise en place pour les smartphones ou tablettes (84%), pour les liseuses (45%) ou les ordinateurs via Thorium (26%).

Les difficultés rencontrées par les usagers sont surtout liées à l’utilisation de la DRM Adobe (77%), au téléchargement de livres numériques (60%) ou à l’application de lecture (31%). 37% des usagers pratiquent le retour anticipé des livres numériques, au moins de temps en temps. 9 bibliothèques sur 10 pratiquant l’offre PNB recommandent une application de lecture : Adobe Digital Editions (59%), Baobab (50%), Aldiko (33%) ou Pocketbook (7%).
Intéressés par les bibliothèques ? Consultez notre rubrique ici 
Consultez le rapport complet ci-dessous