L’achat de produits cultuels d’occasion séduit de plus en plus - Chiffres clés - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Etudes

L’achat de produits cultuels d’occasion séduit de plus en plus – Chiffres clés

etude achat occasion livresLa plateforme Momox et le cabinet 4media group ont réalisé un sondage concernant l’achat et la revente des produits culturels d’occasion.

Inflation, crise sanitaire, baisse du pouvoir d’achat, les produits d’occasion séduisent de plus en plus les français.

Des plateformes proposant la revente de produits d’occasion pullulent on citera par exemple Vinted ou encore La bourse aux livres en partenariat avec la Fnac.

Voici quelques chiffres intéressants relatifs au Recommerce (action d’acheter ou de revendre des produits) pour le livre, le jeu vidéo ou encore les DVD.

Produits d’occas’ les chiffres

56 % des Français ont déjà acheté un article culturel d’occasion en ligne ; 35 % en ont déjà revendu.

L’achat-vente d’articles culturels de seconde main revêt un enjeu écologique pour plus de la moitié des adeptes de l’occasion.
23 % des Français commandent un livre de seconde main sur Internet au moins une fois par mois.

60 % des Français n’ayant jamais acheté ou vendu d’article culturel d’occasion en ligne se disent prêts à le faire à l’avenir.

Une pratique en hausse

Les jeux vidéo ont connu une progression significative depuis le début de la crise sanitaire. En effet, 23 % des sondés indiquent en commander tous les mois, soit 10 % de plus en deux ans.

Même progression chez les 18-24 ans qui sont 28 % à en acheter chaque mois, contre 17 % en 2019. Cette augmentation expliquerait par les différents confinements.

Par ailleurs, les Français achètent deux fois plus de DVD d’occasion qu’auparavant. Ainsi, 21 % déclarent en commander tous les mois, à contre-courant de la tendance du « tout-digital ».

Les raisons de la revente et de l’achat

Les adeptes de l’occasion n’en restent pas moins attentifs à la qualité de l’expérience client : 29 % citent la rapidité et la praticité de ce système et 22 % le large choix d’articles disponibles, comme des critères importants.

Quant aux personnes qui revendent leurs articles en ligne, 67 % trouvent dans cette pratique une solution pour gagner un peu d’argent, 65 % pour faire de la place, tandis que 64 % citent la possibilité d’offrir une nouvelle vie à leurs affaires comme l’une de leurs principales motivations.