Les Français préfèrent renoncer à l’alcool plutôt qu’à leur smartphone ! - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Etudes

Les Français préfèrent renoncer à l’alcool plutôt qu’à leur smartphone !

sondage oneplus nomophobiaConfinement, télétravail, visio-conférences, couvre-feu, isolement, on se rapproche de plus en plus de nos smartphones !

Ils ne sont pas encore greffés dans nos mains, mais nous n’en sommes pas loin. C’est ce que démontre une étude menée par OnePlus et OnePoll. Cette enquête a consulté plus de 9000 européens de 18 à 35 ans.

Smartphone inséparable compagnon

95% des personnes interrogées dorment dans la même pièce que leur téléphone (97% en France). Autre fait saillant, huit européens sur dix ont leur téléphone à portée de main à tout moment.

77% des sondés le prennent en main dans les quinze minutes suivant leur réveil.

De leur côté, 66,8% des Français ont admis consulter leur téléphone dès l’instant où ils ouvrent les yeux, un record en Europe.

On a tellement peur de ne plus pouvoir utiliser nos téléphones que 43% des répondants les rechargent au minimum deux fois par jour.

Je ne bois plus, je ne B… plus pourvu que j’ai mon smartphone !

Cette étude révèle aussi des choses hallucinantes, lorsqu’on leur demande ce à quoi ils renonceraient plutôt que de ne plus avoir leur téléphone.

Près de la moitié des Français interrogés ont déclaré préférer renoncer à l’alcool (45,2 %) et aux chips (44,1 %) plutôt que de ne pas avoir leur téléphone.

Et, près de 5% des répondants européens ont déclaré qu’ils préféreraient abandonner leur partenaire plutôt que leur téléphone. C’est à peu près autant que ceux qui ont avoué qu’ils échangeraient leur meilleur ami contre leur appareil.

L’effet confinement

L’enquête montre aussi que les jeunes de trois pays en particulier ont admis avoir passé beaucoup plus de temps collés à leurs écrans en 2020.

Les Français (55 %), les Italiens (56 %) et les Espagnols (51 %), des chiffres bien plus élevés que la moyenne européenne de 39% .

Nomophobie l’autre virus

Plus que la Covid-19, il semble que la Nomophobie nous gagne ! [Ndlr : No Mobile Phobie= peur d’être sans téléphone].

Les chiffres sont édifiants ! Un quart (25,70%) des Français estiment être atteints de nomophobie, un chiffre dans la moyenne européenne (26,5 %). Pour les Britanniques le chiffre grimpe 32%.

Ils emploient des techniques pour ne pas être en rade de smartphone : fermer les applications en arrière-plan (61%), réduire la luminosité (58%), éteindre le Bluetooth (47%) ou même de mettre son téléphone en mode avion (40%).

Et vous, vous considérez-vous comme nomophobe ? 

OnePlus 8T Test - Un smartphone plein de ressources avec un écran bluffant